Le Mag Sport Auto

Formule 1 : la dernière croisade pour Renault F1

Formule 1 renault

Certes, l’enjeu de cette fin de saison de Formule 1 est loin des ambitions initiales de Renault F1. Car, à l’entame de cette campagne, le losange visait la 4ème place du classement des constructeurs et un net rapproché avec les 3 écuries de pointe. Deux objectifs non-atteints, est-il besoin de le rappeler. Néanmoins, le constructeur tricolore doit terminer « le travail » en assurant sa meilleure place possible, à Abu Dhabi.

Formule 1, Renault : objectif Toro Rosso

Nous aurions pu croire, après le Grand-Prix du Mexique, que Renault F1 pourrait finir sa saison « en roues libres ». Mais il n’en sera rien, en raison du gros rapproché réalisé par Toro Rosso à Interlagos. Avec 18 points obtenus par Pierre Gasly (plus une unité pour Kvyat), le losange est maintenant menacé par la petite Scuderia, qui pointe à 9 longueurs. Et clairement, pour Renault, terminer devant cette petite équipe familiale ne serait pas opportun. A l’heure ou se pose la question du maintien en Formule 1…

« La dernière course de la saison est l’occasion pour nous de réfléchir à une difficile campagne 2019. Nous avons eu des points forts: un double score en Italie et de bons résultats au Mexique, aux États-Unis et au Brésil. Mais un début de saison décevant, marqué par de nombreux problèmes. Ce qui nous a obligé à creuser en profondeur et à découvrir de nouvelles ressources. Nous entrons dans la course finale à Abou Dhabi avec la pression toujours forte. La cinquième place est à gagner dans le championnat des constructeurs et nous devons faire face à une concurrence acharnée pour maintenir notre position actuelle. Nous sommes confiants dans notre capacité à fournir les résultats dont nous avons besoin ce week-end, mais nous avons appris que l’écart est proche et que les courses sont très ouvertes« .

Cyril Abiteboul fait allusion, sans les citer,  Toro Rosso, qui termine très fort sa saison. Et avec un Pierre Gasly au sommet de son art, les choses s’annoncent compliquées. Toutefois, le losange pourrait être avantagé sur ce circuit, notamment grâce à la grande ligne droite. Pour conclure, le Team Principal de Renault n’oublie pas Nico Hülkenberg et sa contribution, à l’heure ou l’intéressé disputera son dernier GP pour Renault et peut-être, sa dernière course en F1 :

« Nous disons également au revoir à Nico après trois saisons au sein de l’équipe. Sa contribution a été déterminante dans notre reconstruction et notre progression. Nous avons mis à profit son expérience et sa capacité à fournir de bons résultats. Il a également joué un rôle important dans le parcours de Renault en Formule 1. Nous veulent nous assurer que nous terminons notre aventure ensemble avec le meilleur résultat possible« .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR