Le Mag Sport Auto

Formule 1 : la grille de départ du GP d’Italie, temple de la vitesse [Màj]

Avec Spa Francorchamps, le GP d’ Italie de Formule 1 est généralement le plus fréquenté, en matière de pénalités. Et cette édition 2019 ne va pas déroger à la règle. En effet, de nombreux pilotes ont été sanctionnés. Des rétrogradations prévues de longue date, notamment dans le cas de Pierre Gasly et de Max Verstappen. Focus sur la grille de départ, dans le temple de la vitesse.

Formule 1 : 5 pilotes pénalisés en Italie

Faisant partie des quatre Grand-Prix ancestraux de la Formule 1 (avec Spa, Monaco et Silverstone), Monza est un mythe à part entière. Et évidemment, en Italie, le phénomène est largement exacerbé. Nommé « temple de la vitesse », le Grand-Prix d’Italie est le plus rapide de la saison. Aussi, avec ses longues lignes droites, il est supposé permettre aux pilotes d’effectuer des dépassements. Le phénomène d’aspiration, plus important que partout ailleurs, aidant largement.

D’où ces pénalités, souhaitées par les équipes. Red Bull et Toro Rosso, en particulier. Ainsi, après les pénalités subies par Alex Albon (Red bull) et Daniil Kvyat (Toro Rosso) en Belgique, c’est au tour de Max Verstappen (Red Bull) et Pierre Gasly (Toro Rosso) de purger leurs sanctions. Objectif, disposer de la dernière évolution du moteur Honda, à Monza. Outre ces deux hommes, Lando Norris, victime de la casse de son bloc à Spa, sera également repoussé en fond de grille. Même sanction, toute fraîche (la nouvelle vient de tomber) pour Sergio Perez. Le pilote Racing Point va également changer de V6, après sa casse lors des qualifications.

Raikkonen partira des stands

Enfin, dans une moindre mesure, Kimi Raikkonen reculera de 5 places. La raison, un changement de boite de vitesses consécutif à son crash en qualifications. Ce sont donc, au total, 5 pilotes qui ont été rétrogradés sur la grille de départ de ce GP d’Italie 2019. Voici le nouveau classement, suite à l’application de ces sanctions.

Mise à jour : Finalement, Kimi Raikkonen devra s’élancer depuis la voie des stands. En effet, Alfa Romeo Racing a décidé de changer le moteur de la monoplace no7.

Grille Italie 2019

  1. Leclerc (Ferrari)
  2. Hamilton (Mercedes)
  3. Bottas (Mercedes)
  4. Vettel (Ferrari)
  5. Ricciardo (Renault)
  6. Hülkenberg (Renault)
  7. Sainz (Mclaren)
  8. Albon (Red Bull)
  9. Stroll (Racing Point)
  10. Giovinazzi (Alfa Romeo)
  11. Magnussen (Haas)
  12. Kvyat (Toro Rosso)
  13. Grosjean (Haas)
  14. Russell (Williams)
  15. Kubica (Williams)
  16. Norris (Mclaren)
  17. Gasly (Toro Rosso)
  18. Perez (Racing Point)
  19. Verstappen (Red Bull)
  20. Raikkonen (Alfa Romeo) : départ depuis les stands

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR