Le Mag Sport Auto

Formule 1 : la grille de départ explosive du GP d’Autriche 2019

Voilà enfin un peu d’exotisme sur une grille de départ d’un Grand-Prix de Formule 1, cette année ! Car, au-delà du résultat en lui-même à l’issue des qualifications, de nombreuses pénalités sont tombées. De quoi bouleverser complètement la constitution de la hiérarchie, sur ce GP d’Autriche 2019.

Grand-Prix d’Autriche : deux groupes de pénalisés bien distincts

Il ne sont pas moins de 6 pilotes à avoir fait les frais de pénalités, sur le Red Bull Ring. Et il se pourrait d’ailleurs qu’un ou deux autres viennent les rejoindre d’ici le coup d’envoi de la course. Ainsi, Albon, Sainz, Hülkenberg, Magnussen, Russell et, le petit dernier, Hamilton ont été rétrogradés pour des raisons aussi diverses que variées. Dans le domaine, il faut toutefois dissocier deux groupes. Celui des pénalisés stratégiques, sanctionnés pour des changements d’éléments de moteurs; et ceux qui ont été rendus coupables de bêtises jugées dangereuses ou anti-sportives.

Dans le premier groupe, nous retrouvons donc Kevin Magnussen, Nico Hülkenberg, Alex Albon et Carlos Sainz. Respectivement qualifiés aux 5e, 12e, 13e et 15e places, ces quatre pilote ont subi plusieurs places de pénalité pour avoir remplacé un élément mécanique. Une boite de vitesses, concernant le pilote Haas. Des pièces du moteur, pour ce qui concerne les trois autres concurrents.

Passons au second groupe, composé de deux Britanniques. Sur les qualifications de ce Grand-Prix, les sujets de sa majesté n’ont pas été exemplaires. En effet, George Russell, a failli causer un grave accident en se positionnant mal lors de la préparation de son tour de qualifications. Le contact avec Daniil Kvyat, alors lancé à haute vitesse, a été évité de peu. En conséquence, il perd 3 places sur cette grille autrichienne. Pour sa part, Lewis Hamilton a manqué de concentration, au moment de bloquer Kimi Raikkonen, qui était alors dans un tour rapide. Ce dernier lui a d’ailleurs signifié son mécontentement via un geste qu’il vaut mieux ne pas décrire ! Toujours est-il que, pour cette infraction au code de bonne conduite, le no44 à pris 3 place de pénalité, lui aussi.

GP d’Autriche 2019 : un départ qui s’annonce « chaud » !

Avec ces différentes sanctions, il devient difficile d’y voir clair dans le classement. Par exemple, logiquement, Lewis Hamilton aurait du passer de la 2ème à la 5ème place. Oui mais, compte-tenu que Kevin Magnussen (5e de la qualif) perd plusieurs places lui aussi, le pilote anglais récupère le 4e rang. Seulement deux places de perdues, donc, au final, pour la Mercedes. En conséquence, il sera positionné aux côtés de son coéquipier, en 2ème ligne, alors que Leclerc partira en pole devant Verstappen. A domicile, Red Bull ne pouvait rêver meilleure décision des commissaires.

Sur la 3ème ligne, ce sont Russell et Raikkonen qui en profitent. De son côté, le pilote Haas reste dans le top dix malgré sa punition. Place au classement intégral de cette grille de départ.

  1. Leclerc (Ferrari)
  2. Verstappen (Red Bull)
  3. Bottas (Mercedes)
  4. Hamilton (Mercedes)
  5. Norris (Mclaren)
  6. Raikkonen (Alfa Romeo)
  7. Giovinazzi (Alfa Romeo)
  8. Gasly (Red Bull)
  9. Vettel (Ferrari)
  10. Magnussen (Haas)
  11. Grosjean (Haas)
  12. Ricciardo (Renault)
  13. Perez (Racing Point)
  14. Stroll (Racing Point)
  15. Hülkenberg (Renault)
  16. Kvyat (Toro Rosso)
  17. Kubica (Williams)
  18. Russell (Williams)
  19. Albon (Toro Rosso)
  20. Sainz (Mclaren)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR