Le Mag Sport Auto

Formule 1 : la Renault RS18 est légale, la FIA l’a décidé

Formule 1, nouvelles qualifications annulées en 2016

Le doute planait encore, il vient d’être levé par la F.I.A. Certaines équipes s’étaient étonnées lors de la mise en piste de la Renault RS18. Car la nouvelle monoplace de la marque au losange avait fait étalage d’un échappement incliné à la limite de ce que le règlement autorise. Mais après investigations de la FIA, le procédé a bel et bien été validé, mais restera sous surveillance…

La Renault RS18 validée mais…

La bataille de l’aérodynamique fait rage, en Formule 1, comme chaque année. Chez Renault, l’échappement incliné à 5° permet d’orienter les gaz vers l’aileron arrière de la monoplace, conçu dans une matière spécifique pour l’occasion. De quoi inquiéter certaines équipes qui, elles, n’avaient pas pensée à une telle astuce. Mais en validant le principe qui ne semble pas constituer une infraction au règlement, la FIA a mis fin aux polémiques. Néanmoins, il faut s’attendre à ce que de nombreuses formations copient le procédé. Du moins, si la Renault s’avère rapide en début de saison.

Toutefois, selon Charlie Whiting, l’apport chronométrique est très minime :

« Je pense que ce qu’ils en retirent est absolument minime. Je ne vois aucun problème avec cela, à condition que nous soyons certains qu’ils n’utilisent pas un faux mode moteur, un mode qui ne serait pas normal. Nous devons accepter qu’il y a toujours eu un effet d’échappement, mais c’était évidemment énorme en 2012 et 2013. Nous avons endigué cela et l’un des points de la réglementation pour 2014 était de s’assurer de ne pas avoir d’effet d’échappement, mais il doit y en avoir un petit. Nous devons faire avec, et nous verrons au cours de l’année si nous devons faire quelque chose pour le minimiser. Je dirais que le plus important, c’est qu’ils ne fassent rien de fou, qui serait contre-nature avec les modes moteur. »

En clair, si la FIA a validé la chose, c’est avant-tout en raison de l’effet minime estimé. Un signal envoyé aux écuries qui souhaiteraient imiter et accentuer le concept au cours de la saison. Mieux vaut prévenir que guérir, du côté de la Fédération Internationale de l’ Automobile.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *