Le Mag Sport Auto

Formule 1 : La saison de trop pour Kimi Raikkonen ? [Bilan 2017]

Cela fait maintenant plus de dix ans que Kimi Raikkonen a remporté son unique titre en Formule 1. Depuis sa couronne, le Finlandais n’a gagné que cinq courses et signé trois poles. Pourtant, Ferrari continue de parier sur le doyen du plateau… A tort ou à raison ?

Raikkonen, un numéro 2 idéal ?

Qu’elles sont loin les heures de gloire de Raikkonen en Formule 1… Depuis son retour chez Ferrari en 2014, le Finlandais n’est plus qu’un fantôme. Étripé par Fernando Alonso en 2014, Raikkonen ne voit toujours pas le jour face à Vettel. L’homme de glace est même relégué à un rôle de numéro 2 comme nous avons pu le voir lors des Grands Prix de Monaco et Hongrie 2017 !

La campagne 2017 du Finlandais avait pourtant bien débuté avec de bonnes performances en course. Et c’est bien là le problème. Raikkonen n’a qu’à s’impliquer un minimum et montrer son agressivité en début de saison pour convaincre ses patrons de le signer un an de plus. Et une fois le juteux contrat signé, le pilote revient à sa léthargie habituelle…

Cette année, Raikkonen termine à la quatrième place du championnat, à cent points du troisième Valtteri Bottas. Quand on est la Scuderia Ferrari, une telle contre-performance doit être synonyme de renvoi. Pourtant, les dirigeants de l’équipe s’obstinent à garder le Finlandais. A quoi bon ? En évoluant avec un pilote « et demi », la Scuderia ne peut pas rivaliser avec les Mercedes pour le titre constructeur.

Une telle stratégie peut soulever quelques questions. Ferrari espère-t-elle un sursaut d’orgueil de son pilote qui est, après tout, le dernier homme sacré dans une Ferrari ? Ou alors est-ce Vettel qui impose cette reconduction et qui voit en Raikkonen un parfait numéro 2 ne faisant pas de vagues ? La saison 2018 nous apportera quelques éléments de réponse. Celle-ci devrait probablement être la dernière année de Raikkonen chez Ferrari. Car désormais la Scuderia peut compter sur une relève talentueuse et formée « à la maison » : Charles Leclerc et Antonio Giovinazzi, pilotes Alfa Romeo Sauber…

https://twitter.com/AttachMax/status/948190622023933953

Aurélien Attard

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR