Le Mag Sport Auto

Formule 1 : la sanction de la FIA envers Verstappen tombe (déjà)

Formule 1 : le règlement de 2021 est officiellement adopté !

Ne serait-ce qu’en raison de la mauvaise image donnée, Max Verstappen ne pouvait s’en sortir sans être puni par les pouvoirs sportifs.
Suite à son accrochage avec Estéban Ocon pendant le Grand-Prix du Brésil 2018 de Formule 1, le Néerlandais s’en était alors pris physiquement au Français lors du passage à la pesée. Une altercation en direct qui n’est, logiquement, pas passée…

La FUA s’offre les services de Verstappen

Verstappen avait prévenu, par radio interposée, que s’il croisait Estéban Ocon dans le paddock, cela se passerait mal pour lui. Et bien le pilote Red Bull a tenu parole en allant s’en prendre, directement, à son rival, peu après l’arrivée du Grand-Prix. Le Néerlandais avait, alors, poussé vivement à plusieurs reprises celui qui l’avait envoyé dans le décor alors qu’il tenait sa troisième victoire de la saison, à Interlagos. Pas d’échanges de coups de poings, heureusement, comme cela pouvait se produire dans les années 70 ou 80 avec des pilotes un peu plus âgés. Simple bousculade de bac à sable, donc ?

Ce n’est pas l’avis de la FIA, qui a directement sanctionné Max Verstappen. Comme cela était arrivé à Sebastian Vettel après l’incident de Bakou (il avait volontairement donné un coup de roues à Lewis Hamilton, sous régime de voiture de sécurité), le Néerlandais a été puni par deux journées d’utilité publique, auprès de la Fédération Internationale de l’Automobile.

Pour mémoire, alors qu’il comptait deux tours de retard, Estéban Ocon a tenté de dépasser Max Verstappen (ce qui n’est pas interdit par le règlement) alors qu’il affichait un rythme plus élevé, du fait de ses gommes plus fraîches. Dans le S de Senna, les deux hommes se sont alors retrouvés côte à côte, le Néerlandais ne souhaitant pas céder sa place, tout comme le tricolore. C’est alors que les deux monoplaces se sont touchées.

Si Ocon, en tant que retardataire est clairement le responsable désigné, c’est Lewis Hamilton en personne qui a soulevé un autre problème. Pourquoi Verstappen a-t-il résisté à ce point, face à un retardataire alors que la Red Bull comptait une belle avance sur sa dauphine ? Probablement un petit manque de lucidité, du côté de Max…Quant aux théories du complot annonçant une manœuvre volontaire de la part d’Estéban, supposément « à la botte » de Mercedes, mieux vaux ne pas les commenter, le pilote Force India n’ayant aucun intérêt à obéir à un tel ordre, qui n’a probablement jamais été donné, d’ailleurs.

En revanche, il est clair qu’Estéban Ocon devra apprendre de cette erreur, qui coûte la victoire à sa victime…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR