Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Le cas Max Verstappen [Bilan 2018]

Le Mag Sport Auto revient sur la saison 2018 de Max Verstappen. Le pilote Red Bull Racing a alterné entre le très bon et le très mauvais mais parvient à réaliser sa meilleure saison en Formule 1 avec deux victoires et une quatrième place au championnat.

Qu’on aime ou qu’on le déteste, Max Verstappen est le futur de la Formule 1. Le pilote Red Bull Racing complète sa quatrième saison dans l’élite et jouit d’ores et déjà d’un palmarès bien fourni malgré un très jeune âge. Verstappen est surtout connu et reconnu pour son excès d’agressivité en piste, lui ayant valu bon nombre de critiques par le passé. Le pilote de 21 ans a-t-il su faire taire les critiques en 2018 ?

Des bas…

En début de saison, Max Verstappen est dans la tourmente. Le Néerlandais accumule les accidents, les sorties de piste et surtout les réactions « à chaud » dans la presse. Verstappen est même sous le feu des projecteurs sur trois courses consécutives ! A Bahrein, il s’accroche avec Lewis Hamilton. En Chine, il se précipite pour dépasser Sebastian Vettel, l’envoie en tête à queue et écope d’une pénalité. Enfin, à Bakou, Verstappen commet « l’irréparable » en s’accrochant avec son propre équipier Daniel Ricciardo.

Pourtant, jamais Max Verstappen n’a semblé se remettre en question durant cette première partie de saison chaotique. Il faudra attendre le Grand Prix de Monaco pour que Red Bull tape enfin du poing sur la table. Une énième sortie de piste en essais libres condamne le pilote à partir depuis le fond de grille, privant l’écurie d’un possible doublé historique en terre monégasque.

Et des hauts !

Les premières critiques venant de Christian Horner et Helmut Marko semblent avoir un réel impact sur la conduite de leur protégé. Depuis la course à Monaco, Verstappen gagne en maturité et limite les erreurs en piste. Il parvient à décrocher la victoire en Autriche, sur les terres de Red Bull, ainsi qu’au Mexique en fin d’année. La deuxième partie de saison est digne d’un grand pilote. Du Grand Prix de Belgique au GP d’Abu Dhabi, soit neuf courses, Verstappen ne termine jamais au-delà de la cinquième place et monte sept fois sur le podium !

Mais malgré de bonnes performances, la campagne 2018 de Max Verstappen reste très mitigée. Le Néerlandais paye son début de saison catastrophique et manque le podium pour deux petits points. De plus, Verstappen retrouve ses vieux démons à Monza et au Brésil : en Italie, le Néerlandais préfère bloquer Valtteri Bottas, condamnant toute chance de quatrième place, par pure fierté. Et au Brésil, le pilote Red Bull perd la course en s’accrochant avec le retardataire Esteban Ocon, puis en vient presque aux mains dans les garages !

Une chose est certaine, Max Verstappen continue son ascension stratosphérique. Tôt ou tard, il pourra prétendre au titre de champion du monde de Formule 1. Toutefois, si cela devait arriver l’année prochaine, Verstappen aura-t-il suffisamment mûri pour garder la tête froide de mars à décembre ?

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR