Le Mag Sport Auto

Formule 1 : le gros coup de Renault F1, en Amérique

Circonstances de course, stratégie, vitesse, fiabilité, pilotes, tous les éléments étaient réunis, à Austin, pour que Renault enregistre un excellent résultat. En effet, l’écurie au losange a enregistré le meilleur résultat possible à l’issue du Grand-Prix des Amériques. De quoi s’offrir le statut de « meilleur des autres », chose qui ne s’était pas produite depuis pas mal de temps, cette année…

Renault F1 : le week-end -presque- parfait

Les patrons de Renault F1 n’en espéraient probablement pas temps…Après une qualification solide mais imparfaite (Hülkenberg 7ème, Sainz, 11ème) les deux pilotes de l’écurie tricolore ont réalisé une course parfaite. Passés intelligemment entre les gouttes lors du chaotique premier tour, les deux hommes se retrouvaient rapidement devant l’ensemble de leurs adversaires directs. A commencer par les Haas, qui perdaient leur élément le plus dangereux à Austin, Romain Grosjean, à nouveau parti à la faute. Restait alors Magnussen qui n’allait jamais se montrer menaçant en raison d’une obligation de gestion d’essence. La disqualification de ce dernier après la course parachevait l’oeuvre de Renault…

Car, après l’abandon de Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg héritait de la sixième place alors que Carlos Sainz s’offrait la septième. Fiables et rapides, les deux hommes remplissaient parfaitement leur rôle, bien aidés par une stratégie -comme souvent- gagnante et une fiabilité à toute épreuve. La vélocité des monoplaces tricolores avait, aussi, de quoi impressionner. Visiblement, des dixièmes ont été débusqués, quelque part…Résultat, au classement des constructeurs, Haas semble désormais irrémédiablement décrochée…

« Aujourd’hui, l’équipe a enregistré son meilleur résultat depuis que je suis chez Renault. J’en suis ravi et toutes les personnes impliquées dans l’écurie ont réalisé de l’excellent travail. Nous avons démontré que le rythme de course de notre voiture est solide et que nous sommes toujours compétitifs. Cela illustre l’importance d’un bon résultat en qualifications et d’un premier tour propre. Tout est encore possible, mais nous avons pris de gros points. C’est très satisfaisant, mais il nous reste trois courses et nous devons continuer à faire du bon travail. » Nico Hülkenberg

« Dans l’ensemble, je suis content de la façon dont nous avons fini le week-end. C’est un excellent résultat et c’est exactement ce dont nous avions besoin. Terminer sixième et septième ici nous offre de gros points, donc félicitations pour ce bel effort collectif. De mon côté, j’ai pris un bon départ et j’ai réussi à arriver au premier virage devant les trois voitures qui me précédaient. Je suis sorti large derrière la Ferrari, mais j’ai rejoint la piste en toute sécurité et en laissant passer Esteban, que j’ai dépassé proprement à l’extérieur du sixième virage. Je ne comprends donc pas la pénalité. Après cela, tout a tourné autour de la gestion des pneus et de l’essence. Je suis content de cette septième place et ravi de voir les efforts de l’équipe être récompensés aujourd’hui. » Carlos Sainz

Il faudra, néanmoins, ne pas trébucher sur les dernières courses, sachant que les pilotes pourront se contenter d’assurer les points pour permettre à Renault F1 de conserver sa quatrième place au classement des constructeurs. Sachant qu’au Mexique et même, au Brésil, le châssis français pourrait bien se comporter.

source : Renault F1

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR