Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Leclerc avec les nerfs, beau résultat des Renault

Victoire dans la difficulté, pour Charles Leclerc, qui aura résisté tant bien que mal aux assauts de Lewis Hamilton. Lequel ne terminant que troisième, derrière son coéquipier, après avoir fusillé ses pneus face à la Ferrari. Superbe résultat de Renault qui prend les 4ème et 5ème places.

Formule 1, Monza : départ sur piste sèche

Nous y voici ! Dans quelques minutes, le départ du Grand-Prix d’Italie de Formule 1 édition 2019 sera donné. Et pour l’heure, c’est une piste sèche qui se présente aux pilotes. Avec, qui plus est, du soleil. Toutefois, avec les averses nocturnes, la piste a été lavée. Ce qui signifie que les pilotes ne disposeront pas des mêmes repaires que lors des qualifications. Aussi, comme toujours dans ce cas de figure, des surprises ne sont pas à exclure, côté hiérarchie.

Après le traditionnel tour de chauffe, l’ensemble du peloton regagne la grille de départ. Les feux passent au vert et, enfin, les fauves sont lâchés. En pole position, la Ferrari no16 réussit son départ mais Hamilton se fait pressant. Alors que Bottas a faillé passer son coéquipier…De son côté, Hülkenberg réussit un splendide envol et se permet de déborder Vettel quelques virages après le départ ! Joli départ, aussi, de Kubica, 13ème.

A l’entame du deuxième tour, Sebastian profite de la puissance de son moteur pour repasser la Renault no27. Tandis que Verstappen s’arrête déjà, pour changer d’aileron. Gasly est 13ème après son passage sur la Williams, Grosjean, 16ème. Leclerc mène la course devant Hamilton, Bottas, Vettel, Hülkenberg, Ricciardo, Stroll, Sainz, Albon, Giovinazzi, Magnussen et Kvyat.

3ème tour, le DRS est activable. Dépassement d’Albon sur Sainz, mais Carlos repasse, les deux hommes sont côte à côte et la Red Bull part dans les graviers ! Magnussen rentre donc dans les points. D’ailleurs, Kevin est très pressant sur Giovinazzi. Chez Renault, on se bat. Daniel passe Nico. A moins qu’il n’y ait eu des consignes. Dans le 6ème tour, Vettel part en tête à queue ! Réactions en chaîne, Stroll sort également, de même que Gasly. Sebastian rentre dans les stands. Il repart en pneus durs. Attention, aussi, à une éventuelle pénalité.

Vettel et Stroll pénalisés

Autre arrêt, pour Romain Grosjean. Désormais, le classement est chamboulé. Leclerc compte toujours une seconde d’avance sur Hamilton, suivi de Bottas, Ricciardo, Hülkenberg, Sainz, Giovinazzi, Albon, Kvyat et Magnussen. Pour l’heure, Renault tient un excellent résultat. Qui serait le meilleur depuis le retour du losange en Formule 1. Et c’est officiel, la Ferrari no 5 hérite d’un stop and go de dix secondes ! Terrible. Sebastian ne s’en sort, décidément pas…

Nous sommes dans le 14ème tour et le leader compte 1,7s d’avance sur son poursuivant. Alors que Max Verstappen informe son Team d’un nouveau problème de puissance. Nouvelle pénalité, pour Lance Stroll cette-fois. Il devra effectuer un passage par la voie de stands. Pour sa part auteur d’une course solide, Giovinazzi cède face à Albon, désormais 7ème. Dans le 16ème tour, on sort les pneux côté Mercedes ! Coup de bluff ? Et oui !

Troisième pénalité du jour, pour Alex Albon. 5 secondes, autant dire pas grand chose, au regard de ce qu’il a gagné en coupant la chicane…Et encore une pénalité, pour Raikkonen, cette-fois. Un stop and go de dix secondes. Il n’a pas pris le départ avec les pneus prévus…Dans le 19ème tour, Lewis Hamilton rentre dans son stand ! Comment va réagir Ferrari ? Leclerc s’arrête ! Bottas est provisoirement en tête. Charles repart en gommes dures. Et il repart devant la Mercedes. Mais le no44 est dans la boite de vitesses de la Ferrari.

Mais la monoplace italienne dispose d’une vitesse de pointe exceptionnelle. Les deux hommes reviennent sur les Renault. Cela pourrait faire le jeu de Bottas. Mais Charles passe Nico. Et Lewis en fait autant, dans la ligne droite des stands. Leclerc se fait attaquer par Hamilton mais les deux hommes se touchent ! Attention à la pénalité. La Ferrari s’en sort avec un drapeau noir et blanc. Un avertissement, donc. Leclerc revient maintenant sur Ricciardo. Puis le passe rapidement, mettant la Renault entre lui et la flèche d’argent.

Derrière cette bataille intense, Perez et Verstappen rentrent dans les points, aux 9ème et 10ème places. A la faveur des ravitaillements. 27ème tour de course et c’est Gasly qui pénètre dans la zone des points. Et c’est le moment que choisit Valtteri pour passer aux stands. Il reprend la piste au quatrième rang, derrière la Renault no3. Décidément, chez Mclaren, rien ne va plus. Sainz stoppe sa monoplace après les stands, roue mal fixée…C’est un abandon.

La voiture de sécurité virtuelle est de sortie. Hülkenberg dans son stand. Alors que Bottas passe Ricciardo. 30ème tour, Perez passe Magnussen et prend la 9ème place. Tandis que Kvyat est arrêté lui aussi. Nouvel abandon et voiture de sécurité virtuelle. Ricciardo en profite pour s’arrêter. Au même titre que Grosjean, son second de la journée. Un point sur le classement, Leclerc devance Hamilton, Bottas, Ricciardo, Hülkenberg, Giovinazzi, Albon, Perez, Magnussen, Norris.

A l’avant, Leclerc est moins véloce que son poursuivant mais ce dernier manque de vitesse de pointe. Et Bottas revient sur ce duo. Terrible image, surtout à Monza, Sebastian prend un tour…Même avec le DRS, Lewis ne parvient pas à passer Charles en fin de ligne droite. Magnussen tire tout droit à la chicane, en défendant. Cela permet à Norris de passer 9ème, devant Verstappen.

Leclerc se loupe en bout de ligne droite ! Lewis est tout proche mais Charles se décale et lui ferme la porte ! Chaud ! Le leader est sous pression. Et Valtteri est tout proche. Pas d’enquête concernant le zig-zag effectué sous ne nez d’Hamilton, par Leclerc…Désormais, comment Mercedes va-t-elle gérer la situation entre ses pilotes ? Car le no77 dispose de gommes très fraîches. Une consigne pour donner sa chance au Finlandais ? Et Lewis se loupe t tire tout droit ! Ce qui offre la seconde place à Bottas. Erreur volontaire ?

Il reste 11 tours à couvrir dans ce Grand-Prix d’Italie 2019 de Formule 1. Derrière le trio de tête, Ricciardo est quatrième devant Hülkenberg, Albon, Perez, Verstappen, Giovinazzi et Norris. Abandon de Kevin Magnussen dans le 45ème tour. A force de grappiller, Valtteri Bottas est revenu dans l’aileron de la Ferrari de tête. Il doit impérativement prendre des points à Lewis Hamilton, aujourd’hui. Mais le no77 plafonne sans devenir réellement dangereux. N’est pas Hamilton qui veut…

Charles Leclerc s’impose donc, à Monza, devant des tifosis en délire ! Confirmation, pour le Monégasque, après son succès à Spa. Pour Vettel, en revanche, les choses se compliquent encore. Il termine à plus d’un tour de son coéquipier…Hamilton prend la troisième place mais en signant le meilleur tour après un second arrêt, il limite la casse. En effet, il ne perd que deux points sur son coéquipier, deuxième de la course.

  1. Leclerc
  2. Bottas
  3. Hamilton
  4. Ricciardo
  5. Hülkenberg
  6. Albon
  7. Perez
  8. Verstappen
  9. Giovinazzi
  10. Norris
  11. Gasly
  12. Stroll
  13. Russell
  14. Vettel
  15. Raikkonen
  16. Grosjean
  17. Kubica

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR