Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Les chiffres Pirelli de la saison 2017

La saison 2017 de Formule 1 s’est terminée le mois dernier à Abu Dhabi. Dès à présent, les fans de Formule 1 devront devoir patienter plusieurs mois avant de revoir les bolides lors des essais hivernaux. En attendant les premières présentations et les premiers tours de roue, Pirelli est là pour nous donner une dose de F1 en ce mois de décembre !

Les fans de la première heure ainsi que les férus de statistiques vont être aux anges. Le manufacturier officiel de la Formule 1 a récolté des centaines de données tout au long de la saison 2017. Voici des stats intéressantes sur ce dernier championnat.

Les pneumatiques

  • Nombre total de pneumatiques fournis en 2017 : 38 788.
  • Parmi eux, 33 520 dans le cadre des week-ends de courses, 5268 pour les tests.
  • 25 572 étaient des pneus pour le sec et 13 016 des gommes intermédiaires ou pluie.
  • Nombre total de pneumatiques utilisés durant les week-ends de course : 12 920, parmi lesquels 11 532 slicks et 1388 enveloppes intermédiaires ou pluie.

Nombre maximum de kilomètres effectués par chaque mélange (tests exclus) :

  • Dur : 74 km (Esteban Ocon, Force India)
  • Medium : 587 km (Lance Stroll, Williams)
  • Tendre : 4696 km (Lewis Hamilton, Mercedes)
  • Super-tendre : 6261 km (Sergio Perez, Force India)
  • Ultra-tendre : 4674 km (Stoffel Vandoorne, McLaren)
  • Intermédiaire : 433 km (Lance Stroll, Williams)
  • Pluie : 242 km (Felipe Massa, Williams)

Arrêts au stand

  • Nombre total d’arrêts : 533 (parmi lesquels 6 « drive-through » et 1 « stop and go »).
  • En moyenne, 26,7 pit-stops par course, soit 1,5 par pilote.
  • Plus grand nombre d’arrêts dans une course : 41 en Azerbaïdjan.
  • Plus petit nombre d’arrêts dans une course : 18 en Autriche.

Dépassements

Les manoeuvres de dépassements calculées par Pirelli excluent celles effectuées lors du premier tour. De plus, un dépassement est comptabilisé lorsque le pilote conserve sa position à l’issue du tour. Les dépassements effectués sous drapeau bleu ainsi que les changements de positions dus à un problème mécanique ne sont pas pris en compte. Enfin, seuls les pilotes ayant pris part à l’intégralité de la saison sont comptabilisés.

  • Nombre de manœuvres de dépassements en 2017 : 435, soit 21,8 par course.
  • 42 dépassements furent exécutés en Azerbaïdjan, le plus grand nombre de manœuvres sur l’ensemble de la saison.
  • Plus grand nombre de manœuvres en courses sur piste humide : 31 en Chine.
  • Plus petit nombre de manœuvres en courses sur piste sèche : 1 en Russie.
  • Pilote ayant réalisé le plus de manœuvres en 2017 : Daniel Ricciardo, avec 43 dépassements.
  • Pilote ayant réalisé le plus de manœuvres sur une course : Daniel Ricciardo, 13 (Grand-Prix de Grande-Bretagne).
  • Pilotes qui ont été le moins dépassés : Max Verstappen et Lewis Hamilton, 2 fois.
  • Pilote qui a gagné le plus de places dans le premier tour : Lance Stroll, qui a grimpé de 36 positions dans le premier tour en 2017.
  • Team qui a réalisé le plus de manœuvres : Red Bull, 65 dépassements – 43 par Daniel Ricciardo, 22 par Max Verstappen.
  • Teams qui ont été les moins dépassées : 11, Red Bull (9 Daniel Ricciardo, 2 Max Verstappen) et Ferrari (8 Kimi Räikkönen, 3 Sebastian Vettel).

Courses

  • Plus longue course de la saison : Azerbaïdjan, 2 heures, 3 minutes et 55,753 secondes.
  • Course la plus courte de la saison : Monza, 1 heure, 15 minutes et 32,312 secondes.
  • Course la plus rapide de la saison : Monza, avec une vitesse moyenne pour le vainqueur (Lewis Hamilton) de 243.626 km/h.
  • Vitesse la plus élevée atteinte par un pneumatique Pirelli P Zero de Formule 1 au cours d’un Grand Prix : 362,4 km/h, Sebastian Vettel au Mexique.
  • Record de meilleurs tours : Lewis Hamilton, 18 (7 en course, 11 en qualifications).
  • Plus grand nombre de tours menés : 527, par Lewis Hamilton.

Autres

  • Kilomètres parcourus par les mélanges P Zero tout au long de 2017 (incluant tests, essais, qualifications et courses) : 329 170 km.
  • Par mélange, cela représente : Dur 1549 km ; Medium 20 259 ; Tendre 94 893 ; Super-tendre 118 729 ; Ultra-tendre 83 465 ; Intermédiaire 7089 ; Pluie 3186.
  • Distance parcourue en courses en 2017 : 102 856 km.
  • La température sur la piste la plus basse enregistrée durant une course fut 14°C, en Chine.
  • Température sur la piste la plus élevée enregistrée durant une course : 55°C en Hongrie.

Données : Pirelli

Aurélien Attard

[yop_poll id= »2″]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR