Le Mag Sport Auto

Formule 1 : les courses de qualification du samedi votées ce jour

formule 1

C’est l’un des sujets qui fait débat, ces derniers jours, dans le petit monde de la Formule 1. En effet, une proposition pour le moins originale (du moins, à l’image de la F1) est actuellement sur la table et sur le point d’être soumise à vote. Ce mercredi 16 octobre 2019 la perspective de voir apparaître trois courses qualificatives en 2020 sera adoptée ou, à l’inverse, recalée.

Formule 1 : plus de spectacle, moins de justice ?

Spa Francorchamps, Sotchi et le Paul Ricard, voici les trois Grand-Prix de Formule 1 susceptibles de mettre en oeuvre le nouveau format de qualifications. Car, à l’image de ce qui se fait déjà dans d’autres catégories, une véritable course serait organisée le samedi, en lieu et place de la classique épreuve qualificative, actuellement en vigueur. Pour déterminer la grille de départ de cette 1ère course du week-end, le classement du championnat du monde des pilotes serait utilisé…selon un principe de grille inversée !

Une méthode certes attractive en matière de spectacle, qui redistribuera les cartes, puisque des Renault, Mclaren et autres Haas pourraient très bien partir de la première ligne le samedi pour, pourquoi pas, décrocher une excellente place en vue du départ de la course de dimanche. Imaginez un Grand-Prix de Monaco qui adopterait ce format. Cela occasionnerait des victoires d’écuries n’ayant jamais remporté le moindre G.P en F1 ! Compte-tenu de la quasi-impossibilité de dépasser. Car même une Mercedes ou une Ferrari qui partirait derrière ne pourrait pas s’imposer en Principauté. Voilà qui attirerait sans doute de nouveaux constructeurs/écuries et qui inciterait des Teams en difficulté pour gagner (Renault, par exemple…) à rester, tout en obtenant plus vite des résultats.

Néanmoins, l’aspect plus sportif n’en sortirait peut-être pas gagnant. Aussi, la grille du dimanche ne serait plus déterminée selon les qualités des pilotes et monoplaces mais d’après un ordre d’arrivée très aléatoire, résultant de la fameuse épreuve qualificative. En gardant bien en tête que des crashs et autres soucis mécaniques pourraient, encore, brouiller les cartes. D’ailleurs, les pilotes de pointe comme Vettel et Hamilton sont carrément contre l’idée. Ce qui se comprend aisément. Il y a donc du pour et du contre sachant que les pouvoirs sportifs auront la possibilité d’imposer leur format pour 2021, avec ou sans l’accord de toutes les écuries…

Quoiqu’il en soit, nous saurons aujourd’hui si les épreuves expérimentales auront bien lieu, la saison prochaine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR