Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Les ex-employés de Caterham dédommagés

Plus de quatre ans après sa dernière course en Formule 1, la saga Caterham touche à sa fin. Dernièrement, les anciens employés de l’écurie britannique ont reçu une faible somme en qualité de dédommagement.

Suite et fin ?

Tout comme ses « sœurs » HRT et Manor/Marussia, l’aventure Formule 1 aura eu un goût amer pour Caterham. 2014 fut l’année de trop pour l’équipe fondée en 2010 par l’homme d’affaires Tony Fernandes. En cinq saisons dans l’élite, Lotus puis Caterham n’a jamais connu le succès et a toujours côtoyé le fond de grille. Après des années de galère, l’aventure prend subitement fin en 2014. Cette saison-là, Caterham est placée sous administration judiciaire avec toutefois un maigre espoir de retour en F1 dans un futur proche.

Malheureusement, ce retour n’arrive jamais. Ce dépôt de bilan définitif engendre le départ de tous les employés de la structure britannique. Ceux-ci, tout comme les fournisseurs de Caterham, n’étaient plus payés depuis des mois. Mais il y a quelques jours, alors que nous pensions l’affaire close, un nouveau rebondissement – plus heureux celui-ci – intervient dans cette saga. En effet, le cabinet Smith & Williamson, qui contrôle Caterham F1 depuis 2014, a été en mesure de verser un faible dédommagement à plus de 200 ex-employés.

Toutefois, la dette totale de Caterham est loin d’être épongée. Aujourd’hui encore, on l’estime à 26 millions d’euros. En outre, l’ancienne écurie doit encore sept millions d’euros à Renault, qui s’occupait de la fourniture de moteurs V8 puis V6 hybrides entre 2011 et 2014.

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR