Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Les GP des Etats-Unis et du Mexique menacés !

Alors que l’ouverture de la saison 2019 de Formule 1 approche à grands pas, les Grands Prix des Etats-Unis et du Mexique font face à de lourdes difficultés financières, mettant en péril la tenue des deux événements cette année et les suivantes.

Fin du spectacle en Amérique du Nord ?

Cette semaine, il a été révélé que deux destinations du calendrier de la Formule 1 venaient de perdre leurs subventions. Et c’est sont deux pays d’Amérique du Nord qui sont directement affectés. D’un côté, le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a annoncé que le fonds traditionnellement alloué aux organisateurs du Grand Prix du Mexique ne leur sera plus attribué dès cette année. Cette somme venant du gouvernement, à hauteur de 18 millions d’euros, sera désormais utilisée pour la construction d’une ligne de chemin de fer entre Palenque et Cancun.

De l’autre, le circuit d’Austin est entré en conflit contre l’État du Texas. Celui-ci a refusé de verser aux propriétaires de la piste 17 millions d’euros, un montant alloué annuellement et ce depuis l’arrivée d’Austin au sein du calendrier F1, en 2012. L’État a expliqué la raison de ce refus. Il y a peu, le gouvernement local a renforcé la répression contre la prostitution, obligeant le circuit d’Austin à mettre en place un plan d’action contre le trafic d’êtres humains avant le mois de septembre 2018. Selon les autorités, cela n’a pas été fait à temps. En revanche, les propriétaires du circuit rétorquent qu’un plan a été dévoilé à l’occasion du Grand Prix des Amériques de MotoGP, en avril 2018.

Pour Mexico comme pour Austin, ces subventions sont vitales pour la survie des deux Grands Prix en Formule 1. Pour rappel, le GP du Mexique n’a toujours pas signé un accord avec Liberty Media pour la tenue d’une course au-delà de la saison 2019…

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR