Le Mag Sport Auto

Formule 1 : les pilotes Renault F1 en fond de grille provisoire…

Renault F1 Suzuka

Si les essais qualificatifs venaient à être annulés, alors la situation serait quasi-catastrophique, pour Renault…Loin du compte en essais libres 1, l’équipe au losange s’est montrée encore moins performante lors des EL2. Problème, cette séance sera peut-être celle utilisée par les hautes instances pour constituer la grille du GP du Japon de Formule 1 2019…

Renault F1 a confiance…en son rythme de course !

Classés, respectivement, 17ème et 18ème, Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg sont loin du top dix, à Suzuka. Aussi, avec ces positions, l’ensemble de l’équipe Renault devra brûler un cierge ou deux en espérant que la qualification de dimanche matin soit maintenue…Toutefois, en dépit de ces prestations décevantes, les cadres de l’écurie tricolore restent positifs. En effet, le rythme en course a donné satisfaction tandis que le trafic en fin de séance n’a pas permis aux pilotes de démontrer le potentiel réel de leurs machines.

Nick Chester, directeur technique du châssis:
«Notre rythme sur les longues courses semble plutôt bon, mais nous n’avons pas été en mesure de montrer notre vitesse sur les faibles distances, avec peu de carburant, à la fin de la session. Nous nous sommes retrouvés coincés dans le trafic autour d’autres pilotes qui tournaient sur de longues distances. Nous avons exploité le nouvel aileron avant, ce qui a amélioré la tenue de route lorsque nous avons trouvé le bon équilibre et la bonne configuration. Avec le calendrier révisé du week-end, nous devons tout mettre en place au bon moment, tout en laissant une marge de manœuvre pour nous adapter aux conditions météorologiques.  »

Cyril Abiteboul, directeur de l’équipe:
«C’était une décision de bon sens de reporter les qualifications à dimanche. Avec la trajectoire prévue du typhon, il ne serait pas sage d’avoir des voitures sur la piste ou des spectateurs dans les tribunes. Annuler les qualifications bien à l’avance nous permet de planifier correctement et de prendre les mesures appropriées pour le personnel de l’équipe et les supporters. »

Toujours est-il que, pour l’heure, les Renault sont positionnées en avant-dernière ligne. Seront-elles capables, si la piste reste sèche dimanche matin, de s’inviter dans le top dix ? Réponse la nuit prochaine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR