Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Lewis Hamilton pas convaincu par le circuit Paul Ricard

Si le circuit Paul Ricard fera son retour en Formule 1 l’année prochaine, il n’y aura pas que des ravis dans l’affaire. En effet, Lewis Hamilton s’est déjà exprimé sur le circuit français. Le quadruple champion du monde a été très critique sur le circuit varois…

Hamilton tacle le Ricard !

Mercredi dernier, Canal+ a diffusé sur sa chaîne « Sport » une rétrospective de la saison 2017. Et dans cette émission figurait une interview exclusive de Lewis Hamilton, réalisée à Paris lors du gala de fin d’année de la FIA. Le Britannique s’est exprimé sur plusieurs sujets, dont le retour du Grand Prix de France au calendrier. Malgré une dernière édition remontant à 1990, Hamilton a plusieurs fois eu l’occasion de rouler sur le circuit varois. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le pilote n’est pas un grand fan du Castellet !

Lewis Hamilton, pilote Mercedes-AMG : « Honnêtement, je ne l’aime pas, juste pour être franc avec vous. J’aimais quand nous avions le Grand Prix à Magny-Cours. [Le circuit du Castellet] est situé dans bel endroit, mais la piste, quand je dis que je ne l’aime pas, [c’est qu’]elle n’est pas aussi bonne que Magny-Cours. La France a tellement de très beaux circuits, Le Mans par exemple. Et pour je ne sais quelle raison nous n’avons pas [le Grand Prix de France] sur le plus beau circuit. Ça, je ne le comprends pas. »

Lewis Hamilton doit certainement être le premier pilote de la grille à descendre de la sorte le Paul Ricard. Le circuit avait accueilli la Formule 1 entre 1971 et 1990. Puis il a du faire place au nouveau circuit de Nevers Magny-Cours à partir de 1991. Et des deux circuits, c’est bel et bien Magny-Cours qui était le plus critiqué ! En cause : l’impossibilité de dépasser, rendant les courses assez ennuyeuses.

Alors, quel circuit est digne d’accueillir la F1 entre Magny-Cours et Le Castellet ? Une chose est sure, le circuit Paul Ricard « 2.0 » est loin de revoir les éloges de tous. Certains fans regrettent les fameuses bandes abrasives ne ralentissent pas que ça les voitures, les S de la Verrerie plus serrés qu’auparavant et la ligne droite du Mistral, aujourd’hui un lointain souvenir…

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR