Le Mag Sport Auto

Formule 1 : libres 1 (Bahrein), Riciardo devant, les Français en avant

Circuit de Sakhir, Bahrein

Fortunes diverses, pour les pilotes Red Bull Racing, pendant les essais libres 1 du GP de Bahrein. Alors que Daniel Ricciardo s’est offert le meilleur temps de la séance son coéquipier, Max Verstappen, n’aura même pas signé un tour chronométré. Une défaillance de son turbo pourrait être à l’origine de cette absence forcée.

EL1 : le chaud et le froid chez Red Bull Racing

C’est parti pour les essais libres 1 du Grand-Prix de Bahrein 2018, seconde manche du championnat du monde de Formule 1. Et cela commence très mal pour Max Verstappen. Un problème de turbo sur la Red Bull contraint le Néerlandais à tenter de regagner son box…Malheureusement, sa monoplace doit s’arrêter en bordure de piste. Mais Max finit par descendre de la RB14 pour la pousser jusqu’à la voie des stands.

Les pilotes ne se bousculent pas en piste, lors de ce premier quart d’heure. Seules les deux Force India ont signé un chrono, Esteban Ocon devançant Sergio Perez. La Red Bull rescapée prend la piste pour signer le deuxième temps, derrière Perez, qui vient d’améliorer sa marque. Dans le même temps, Sergei Sirotkin prend la quatrième place, avec la Williams. Peu de temps après son coéquipier, Lance Stroll, signe le troisième chrono. Les Williams redresseront-elles la barre, à Bahrein ?

Les choses sérieuses commencent avec Kimi Raikkonen, qui prend la tête avec près de 6 dixièmes d’avance sur Daniel Ricciardo, qui venait d’améliorer son rang. De nombreux pilotes sont désormais en piste. C’est le cas de Sebastian Vettel, qui ne parvient pas à faire mieux que son coéquipier. L’Allemand se positionne à la deuxième place provisoire. Bottas sort à son tour et pulvérise la référence fixée par son compatriote. Une bonne demi-seconde d’avance pour le pilote Mercedes.

Après trente minutes, Lewis Hamilton s’installe aux commandes de ces libres 1. Il devance son compagnon d’écurie d’environ 2 dixièmes. Derrière les deux Mercedes, Mclaren s’invite à la fête grâce au 3ème temps signé par Stoffel Vandoorne. Il devance les deux Ferrari ainsi que les Français Pierre Gasly (Toro Rosso) et Romain Grosjean (Haas). La Renault de Nico Hülkenberg pointe à la 8ème place, suivie de Ricciardo (Red Bull) puis Magnussen (Haas).

Dans le clan des écuries de pointe, Hamilton a repris la piste, mais il n’améliore pas sa marque, la faute à un mauvais 3ème secteur. Après une longue période d’accalmie, Alonso gagne du terrain pour remonter au 3ème rang. La Mclaren Renault paraît très à l’aise, pour le moment. Il reste moins de 40 minutes, dans cette séance. Mais quelques minutes plus tard, ce sont les Haas qui font -à nouveau- sensation ! Magnussen s’invite entre les deux Mercedes ! Le Danois est deuxième. Puis, encore plus fort, Romain Grosjean prend carrément les commandes de la séance ! Pour atténuer ce petit exploit, signalons que les Haas, à l’inverse des Mercedes, ont chaussé les gommes super-tendres.

Lewis Hamilton a, lui aussi, repris la piste, mais le Britannique se loupe dans son tour rapide. En revanche son coéquipier, Valtteri Bottas, ne se rate pas. Le Finlandais revient au sommet, avec près de 9 dixièmes d’écart sur l’Anglais. A moins de 25 minutes du dénouement, c’est Pierre Gasly qui s’illustre avec le 4ème chrono ! La Toro Rosso semble plus performance sur le tracé de Sakhir.

Quelques secondes plus tard, Kimi Raikkonen, chaussé de pneus tendres, revient aux affaires. La Ferrari s’installe provisoirement à la deuxième place. Les monoplaces italiennes semblent finir fort. Vettel échoue, mais à seulement un dixième de Bottas. Et toujours derrière Iceman…Il reste un peu plus de 15 minutes dans cette première séance du week-end.

Timide depuis le début des hostilités, Daniel Ricciardo sort enfin du bois, pour prendre les commandes ! Il possède 3 dixièmes d’avance sur la Mercedes no77. Les temps n’évolueront plus jusqu’au drapeau à damier. La Red Bull conserve donc l’avantage suivie, dans l’ordre, de Bottas, Raikkonen, Vettel, Hamilton, Grosjean, Gasly, Sainz, Magnussen, Hülkenberg, Alonso, Leclerc, Vandoorne, Stroll, Sirotkin, Hartley, Ericsson, Perez et Ocon et Verstappen (pas de temps).

Néanmoins, c’est la seconde séance d’essais libres qui permettra de tirer de premiers enseignements, compte-tenu des températures plus fraîches en soirée, des conditions similaires à celles que les pilotes connaîtront demain, lors des qualifications.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR