Le Mag Sport Auto

Formule 1 : libres 1, Bottas devant mais victime d’une alerte fiabilité

Les Mercedes et les Ferrari sont apparues, à nouveau, très proches, sur le circuit de Barcelone. C’est pourtant Valtteri Bottas qui a pris le dessus, en devançant Vettel et Leclerc dans cet ordre. Toutefois, la Mercedes du Finlandais a passé les dernières minutes de ces libres 1 à l’arrêt, en raison d’un problème hydraulique.

EL1, Barcelone : inquiétude chez Mercedes

Sur cette piste que les pilotes de Formule 1 connaissent par cœur, les débats commencent dès l’extinction des feux. Evidemment, Carlos Sainz fait partie des premiers à s’élancer, devant son public. C’est pourtant Pierre Gasly, aux commandes de la Red Bull Honda RB15, qui signe le chrono de référence, avant ses camarades de jeu. D’ailleurs, ces derniers prennent leur temps puisque, après 20 minutes de séance, seul le pilote tricolore a signé un tour rapide…

Mais Lando Norris finit par sortir et battre Pierre Gasly, pour seulement 0,031s. Magnussen relaye ensuite le Britannique, aux commandes d’une Haas qui pourrait retrouver des couleurs, en Espagne, ce Week-end. Son coéquipier, Grosjean, le bat immédiatement avec un écart d’une demi-seconde. Le Français a, d’ailleurs, toujours été très performant sur ce circuit catalan. L’occasion rêvée pour, enfin, marquer ses premiers points ?

Quelques secondes plus tard, Charles Leclerc reprend ses bonnes habitudes en s’installant aux commandes de la séance. Il devance son compagnon d’écurie pour moins d’un dixième. Mais Romain revient et bat la Ferrari ! Puis Bottas fait encore mieux, pour seulement 0,004s ! La Ferrari no16 répond et récupère son bien avec une demi-seconde d’avantage. Pour Verstappen, ça chauffe déjà avec un accrochage évité de peu, avec la Mercedes de Bottas, dans la dernière chicane avant l’arrivée. Sebastian Vettel reprend le meilleur sur son coéquipier, après une demi-heure de roulage. A noter que les deux hommes sont déjà en gommes tendres. Au tour, enfin de Verstappen, qui coupe la ligne avec le 5ème chrono, derrière la Haas de Grosjean, la seule équipée du nouveau package, à ce stade du Week-end.

Alors que nous sommes désormais à mi-séance, nous vivons une période d’accalmie, en dehors de la belle amélioration de Daniel Ricciardo, maintenant troisième aux commandes de la Renault. Occasion rêvée de faire un point puisque Vettel mène toujours devant Leclerc et Ricciardo puis, dans l’ordre, Bottas, Grosjean, Verstappen, Magnussen, Norris, Hülkenberg, Stroll, Albon, Perez, Sainz, Gasly, Raikkonen, Giovinazzi, Hamilton, Kvyat, Kubica et Russell. Mais ce dernier améliore et revient à la 16ème place, probablement avec une faible quantité d’essence embarquée.

Romain Grosjean est de retour en piste et le pilote Haas confirme le potentiel de sa monoplace en remontant au troisième rang. A une demi-seconde de Vettel…Autres améliorations, celles de Sainz (4ème), Kvyat (5ème) et Hülkenberg (7ème). Les Mercedes sont à l’œuvre et Valtteri reprend la tête alors que Lewis s’affiche à la troisième place. Sebastian rétorque en améliorant le premier puis le second secteur, avant d’abdiquer après être parti un peu large dans l’un des derniers virages.

Du côté de Red Bull, Verstappen est rappelé à son stand, pour un petit pépin mécanique, semble-t-il. Chez Ferrari, Vettel poursuit son effort mais il échoue à un dixième de Bottas. L’Allemand est deuxième, à 25 minutes du dénouement. Inquiétude chez Mercedes, Valtteri étant à pied, dans l’attente, tandis que son équipe démonte la flèche d’argent…Peu de temps après, l’équipe confirme un souci hydraulique affectant la monture du Finlandais.

Le classement n’évoluera plus jusqu’au drapeau à damier. Le temps, pour Lance Stroll, de sortir violemment et de détruire partiellement sa Racing Point. Bottas termine donc en tête devant Vettel, Leclerc et Hamilton, déjà décroché. Belle performance des Haas et de la Mclaren de Carlos Sainz alors que les Red Bull sont restées en retrait ce matin.

Grand-Prix d’Espagne 2019 : le classement des EL1

  1. Bottas
  2. Vettel
  3. Leclerc
  4. Hamilton
  5. Grosjean
  6. Sainz
  7. Magnussen
  8. Gasly
  9. Kvyat
  10. Hülkenberg
  11. Ricciardo
  12. Verstappen
  13. Stroll
  14. Giovinazzi
  15. Albon
  16. Norris
  17. Perez
  18. Raikkonen
  19. Kubica
  20. Russell

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR