Le Mag Sport Auto

Formule 1 : libres 1, Charles Leclerc sur la lancée !

C’est Charles Leclerc qui a réalisé le meilleur temps, sur une piste qui s’assèchait progressivement, à Monza. Dans ces conditions particulières, les deux Mclaren de Sainz et Norris prennent les 2ème et 3ème places de ces libres 1, en Italie. Lewis Hamilton termine 4ème.

Formule 1 : la pluie, de drapeaux rouges, à Monza

Nous voici à Monza, pour le Grand-Prix d’Italie de Formule 1 édition 2019. Et c’est sous les gouttes que débute cette séance d’essais libres 1. Ce qui signifie que nous pourrions ne pas voir beaucoup d’action en piste, ce matin. Voire cet après-midi, la météo annonçant des gouttes toute la journée. La pit-lane voit ses feux passer au vert et Romain Grosjean est le premier à entrer en scène.

Logiquement, le Français s’élance en pneus « wet ». Il est suivi de plusieurs pilotes comme Daniel Ricciardo (Renault) ou encore, Carlos Sainz (Mclaren). Puis, son coéquipier, le malheureux Lando Norris, se lance également. Après 17 minutes de séance, Lewis Hamilton fait son apparition. Mais la première référence chronométrique du jour est l’oeuvre de Lando. En effet, les autres pilotes se sont contentés, pour l’heure, de tours d’installation. Autre concurrent à sortir du bois, Nico Hülkenberg. L’Allemand devrait être fixé sur son sort en Formule 1 d’ici peu. Car Haas F1 prendra une décision après la course de Monza.

Nouveau meilleur temps, pour Daniil Kvyat, toujours à l’aise dans ces conditions. Raikkonen dans les graviers ! C’est le drapeau rouge. La séance reprend quelques minutes plus tard. Après 35 minutes de séance, Kvyat mène toujours suivi de Norris, Gasly, Ricciardo, Hülkenberg, Albon, Stroll, Grosjean. Nouveau drapeau rouge ! Sergio Perez a tapé fort. Pendant cette interruption, le temps continue de s’écouler…

Finalement, c’est à mi-séance que ces essais libres 1 reprennent. Les Renault sont de sortie. Daniel Ricciardo est en gommes intermédiaires. L’Australien signe le 2ème temps, avant que son coéquipier ne prenne les commandes. Progression, aussi, pour les Mclaren. Sainz et Norris signent les 4ème et 5ème chronos. Avant que Verstappen ne s’installe en tête. Puis, aussitôt, Ricciardo récupère le leadership, suivi d’Hülkenberg.

Monza : améliorations sans interruption

Mais les améliorations se succèdent. Kvyat puis Verstappen reviennent en pointe. Alors que Gasly se plante sur une chicane, provoquant un énième drapeau rouge. Qui n’était pas forcément nécessaire. Carlos Sainz en tête ! Il devance, désormais, Charles Leclerc. Magnussen signe le 8ème temps, Vettel, le 9ème. Puis Charles s’invite aux commandes, à environ 25 minutes du dénouement. Il est rejoint par Lewis Hamilton, qui prend la 2ème place provisoire.

Nouvelle référence, avec Alex Albon, qui semble déjà à l’aise dans sa RB15. Toutefois, ce chrono ne tient que quelques secondes puisque les Mercedes réalisent un doublé provisoire, Hamilton devant Bottas. Cependant, le Finlandais passe son chef de file un tour plus tard. Les intermédiaires sont encore de sortie mais il se pourrait que les pneus slicks deviennent, prochainement, plus efficaces. Car la piste de Monza s’assèche. D’ailleurs, le Ferrari sortent les gommes lisses à moins de 8 minutes du drapeau à damier.

La trajectoire est quasi-sèche, les chronos devraient donc tomber. Néanmoins, certaines zones restent humides, notamment sous les parties boisées. Méfiance, donc. Et dans le premier secteur, cela ne porte pas ses fruits. Leclerc est à plus de 2 secondes de la référence de Bottas. Second secteur, cela empire, 3,8s de handicap. Sur la ligne, Charles conserve le même retard. Ce qui veut dire qu’il n’a rien perdu dans la dernière partie du circuit. Lando Norris imite les Ferrari. Et les Mercedes en font autant. L’ensemble du peloton devrait suivre.

Sixième temps pour Gasly, juste devant Kvyat. Amélioration pour Lando, 3ème à deux dixièmes. Nous y sommes ! Les records de cette séance vont tomber. Hamilton est en avance, avant de buter sur Vettel. Il coupe son effort. Pendant ce temps, Sainz s’installe au top de la hiérarchie. Leclerc progresse aussi, mais il échoue au 2ème rang. Carlos a réalisé sa performance en tendres, alors que Charles est en médiums.

Kvyat signe le 3ème temps, Verstappen le 4ème. C’est le drapeau à damier et Lewis est à nouveau bloqué par Sebastian. La Mercedes échoue à la 4ème place, la Ferrari est 8ème. Meilleur temps pour Leclerc, devant Sainz, Norris, Hamilton, Albon, Kvyat, Verstappen, Vettel, Bottas et Gasly.

  1. Leclerc
  2. Sainz
  3. Norris
  4. Hamilton
  5. Albon
  6. Kvyat
  7. Verstappen
  8. Vettel
  9. Bottas
  10. Gasly
  11. Giovinazzi
  12. Stroll
  13. Ricciardo
  14. Magnussen
  15. Hülkenberg
  16. Grosjean
  17. Kubica
  18. Russell

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR