Le Mag Sport Auto

Formule 1 : libres 1, les Ferrari intouchables dans les Ardennes

Nous nous y attendions, les Ferrari nous ont donné raison ! Supérieures aux Red Bull et aux Mercedes, les Ferrari ont dominé les essais libres 1 du GP de Belgique de Formule 1 2019. Et même si les flèches d’argent n’ont pas sorti les gommes tendres, Vettel et Leclerc ont fait très fort impression.

Formule 1 : EL1, solides débuts d’Alex Albon

C’est avec du changement que la Formule 1 reprend ses droits, après la trêve estivale. En effet, comme cela a été annoncé après la Grand-Prix de Hongrie, Pierre Gasly pilote désormais une Toro Rosso. Tandis qu’Alex Albon a été promu chez Red Bull Racing, à la place du tricolore. Autre information, Kimi Raikkonen est finalement au volant de son Alfa Romeo Racing. En dépit de sa blessure.

Toutefois, les pilotes ne paraissent pas pressés d’en découdre, sur ces essais libres 1, à Spa Francorchamps. Aussi, il faut attendre près de 20 minutes pour voir les premiers pilotes en piste. Mais, déjà, un coup de théâtre apparaît ! Lewis Hamilton est au ralenti ! Va-t-il louper toute la séance suite à ce souci, potentiellement hydraulique ? Réponse à suivre…Sauf que soudainement, l’Anglais retrouve l’utilisation de sa monoplace. Après quelques manips. Néanmoins, il s’engouffre dans la voie des stands.

Formule 1 : Alfa Romeo, une autre piste pour Nico Hülkenberg

Valtteri Bottas est le premier pilote à signer un chrono, immédiatement suivi de Latifi, qui remplace Russell dans la Williams, sur ces EL1. Tandis que son coéquipier, Robert Kubica, s’offre un tête à queue. Meilleur temps de Lance Stroll, aux commandes d’une Racing Point performante, en principe, dans les Ardennes. Puis Leclerc, Verstappen et Ricciardo relayent le Canadien. Incident après 30 minutes de séance, Lance Stroll ayant perdu un élément sur sa monoplace. La Safety-car virtuelle entre en piste, brièvement.

Plusieurs minutes plus tard, le quasi-local de l’étape reprend la tête. Max Verstappen, donc…Et à moins de 54 minutes du dénouement, Lewis Hamilton prend enfin la piste. Plus de peur que de mal, à priori. Toutefois, le no44 ne s’élance pas pour un tour rapide. Peut-être il y-a-t-il toujours un problème, chez Mercedes ? Toujours est-il qu’à mi-séance, Verstappen est en tête suivi, dans l’ordre, de Ricciardo, Albon, Bottas, Leclerc, Hülkenberg, Vettel, Sainz, Stroll, Perez, Grosjean, Kvyat, Norris, Gasly, Magnussen, Giovinazzi, Raikkonen, Kubica, Latifi.

Les Ferrari sortent du bois…et dominent !

Au tour de Carlos Sainz d’améliorer. L’Espagnol signe le deuxième chrono. Etonnante hiérarchie, pour le moment, après 55 minutes d’essais. A noter que les quatre premier ont réalisé leurs temps en pneus tendres. Pour sa part, Hamilton n’a toujours signé le moindre tour. Par contre, chez Red Bull, tout va pour le mieux. Alex Albon progresse et revient au second rang. D’autres améliorations sont en cours.

A commencer par Bottas, nouveau 2ème, immédiatement battu par Leclerc, nouvelle référence de ces libres 1. Mais Vettel fait encore mieux, les Ferrari font parler la poudre ! Leurs adversaires sont repoussés à plus d’une seconde. Grosjean intègre le top dix juste derrière…Hülkenberg ! Alex Albon récupère l’avantage sur son coéquipier, avec le 3ème chrono. Pour Kimi Raikkonen, c’est le 11ème temps, juste devant Lance Stroll. Verstappen est dans un tour rapide. Et il revient devant son nouveau compagnon d’écurie. Mais, toujours, à plus d’une seconde de Vettel.

A environ 26 minutes du drapeau à damier, Lewis Hamilton se lance finalement. Il signe le 10ème temps, en pneus médiums. D’ailleurs, aucune des deux Mercedes n’a encore passé les gommes tendres. Iceman reprend la piste pour, finalement, accéder au top dix. Autre amélioration, pour Lance Stroll, qui prend provisoirement la 6ème place. Mais il en est délogé très vite, par une Mercedes, celle d’Hamilton. Les flèches d’argent ayant apporté moins de trains tendres que leurs concurrentes, elles imitent l’utilisation de ces dernières, pour le moment.

La séance d’essais libres 1 du GP de Belgique de Formule 1 s’achèvent donc avec le meilleur temps de Sebastian Vettel. C’est aussi un doublé Ferrari qui marque cette rentrée de la catégorie reine. Les deux Red Bull suivent avec Verstappen, qui devance Albon, auteur de débuts solides chez Red Bull. Les Mercedes de Bottas et Hamilton suivent dans cet ordre. Néanmoins, les allemandes n’ont pas chaussé de gommes tendres aujourd’hui. Peut-être, d’ailleurs, qu’une erreur a été commise dans la sélection de pneumatiques. A confirmer ou pas, dans les heures à venir.

Grand-Prix de Belgique 2019 : résultats des libres 1

  1. Vettel
  2. Leclerc
  3. Verstappen
  4. Albon
  5. Bottas
  6. Hamilton
  7. Stroll
  8. Ricciardo
  9. Perez
  10. Sainz
  11. Hülkenberg
  12. Norris
  13. Raikkonen
  14. Grosjean
  15. Giovinazzi
  16. Magnussen
  17. Kvyat
  18. Gasly
  19. Latifi
  20. Kubica

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR