Le Mag Sport Auto

Formule 1 : libres 1, les Red Bull au rendez-vous, quadruplé Renault

Red Bull Racing logo

Etrange résultat, au Mexique, à l’issue des libres 1 du Grand-Prix du Mexique 2018 de Formule 1. Deux Red Bull devant deux Renault alors que la totalité des pilotes se sont plaints de récurrents problèmes de gommes. Espérons que la situation évoluera rapidement.

Quadruplé Renault au Mexique

Les Red Bull étaient attendues, sur le circuit de México et elles n’ont pas manqué leur premier rendez-vous. Après de longues minutes à patienter jusqu’à la sortie des premières monoplaces, tous les pilotes se sont finalement précipités pour signer un premier chrono de référence. A mi-séance, après une première salve, Daniel Ricciardo mène les débats devant son coéquipier, Daniel Ricciardo. Derrière, les écarts sont déjà importants, si l’on excepte Lewis Hamilton, troisième, à plus de 3 dixièmes. Bottas, quatrième, accuse près de 9 dixièmes d’avance. Suivent alors, Sainz, Perez, Vettel, Raikkonen, Hülkenberg, Giovinazzi, Ericsson, Hartley, Vandoorne et Stroll.

A 38 minutes du dénouement, l’ensemble des pilotes reprennent la piste. Kimi Raikkonen fait partie des premiers en piste mais le Finlandais part en tête à queue. Lewis Hamilton est dans un tour rapide mais il reste derrière les RB14. Hartley progresse au 5ème rang alors que Grosjean revient à la sixième place. Le tricolore doit se méfier, ce week-end, car sous le coup d’une exclusion, en cas de pénalité à son encontre. Amélioration de Raikkonen, qui prend la 5ème place, derrière les deux Mercedes. De son côté, Perez remonte au 7ème rang devant Giovinazzi, lui aussi en amélioration. La Sauber semble performante.

Les Renault s’invitent à la fête avec Hülkenberg, 3ème, devant son coéquipier ! Pour sa part, Hamilton se plaint d’une perte de puissance. L’angoisse du futur champion du monde ? Max Verstappen prend les commandes avec près d’une seconde d’écart sur son coéquipier. Les monoplaces autrichiennes semblent vraiment à l’aise. Mais ce n’est pas une surprise. Vettel coupe à son tour la ligne mais il échoue au 6ème rang. Et le Néerlandais continue d’améliorer, muni des gommes hyper-tendres. Ricciardo améliore mais il reste derrière, au second rang. Etrange séance avec des Red Bull inaccessibles et des Renault en embuscade, tandis que Ferrari et Mercedes paraissent en difficulté.
A moins de dix minutes du drapeau à damier, Carlos Sainz prend le meilleur sur son compagnon d’écurie. L’Espagnol est désormais 3ème. Le losange est définitivement à la fête, en altitude. Pour l’heure, nous pouvons déjà tirer de premiers enseignements de cette séance. Tous les pilotes sont touchés par des problèmes d’usure prématurées sur leurs gommes mais aussi, d’une sensation de glisse. Ce, quel que soit le type de gomme. A priori, seules les Red Bull semblent capables de contourner le problème.
Moins de 5 minutes à couvrir dans ces libres 1 et quelques pilotes tentent, encore d’améliorer. Cependant, le classement ne changera plus. Le drapeau à damier est passé et Verstappen termine leader, devant Ricciardo puis, dans l’ordre, Sainz, Hülkenberg, Hamilton, Bottas, Vettel, Raikkonen, Hartley, Latifi, Perez, Giovinazzi, Grosjean, Ericsson, Norris, Vandoorne, Magnussen, Sirotkin, Stroll et Gasly, qui n’a pas pris la piste.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR