Le Mag Sport Auto

Formule 1 : libres 2, Vettel à la faute et à pied, Kimi en pointe !

Ferrari dispose bien de l’arme ultime, à Singapour. Et si Vettel ne l’a pas encore démontré, Raikkonen, lui, ne s’est pas privé de devancer l’ensemble de ses camarades de jeu. Meilleur temps pour Iceman qui devance Hamilton et Verstappen dans cet ordre.

Libres 2 du G.P de Singapour : Mercedes mieux que prévu

Les choses sérieuses commencent, cet après-midi, avec les essais libres 2 du Grand-Prix de Singapour de F1. Car c’est dans des conditions similaires à celle que les pilotes découvriront demain, en qualifications, que cette séance va se dérouler. Sauf événements particuliers, avec ce risque de pluie planant toujours sur la journée de samedi…Les Red Bull RB14 sauront-elles confirmer leurs belles prestations réalisées dans la matinée ? Réponse à suivre.

Comme ce matin, Valtteri Bottas est l’un des premiers ténors à fixé un chrono significatif, à l’entame des essais libres 2, sur le tracé de Singapour. C’est, bien évidemment, en nocturne, que les différents pilotes prennent la piste. Et, déjà, Sebastian Vettel montre les dents en récupérant la tête de la séance, avec environ deux dixièmes d’avance sur le Finlandais. Hartley, Magnussen, Ericsson, Leclerc, Grosjean et Sirotkin ont également signé un temps.

Kimi Raikkonen coupe la ligne à son tour…avec le meilleur chrono à la clé ! Iceman veut absolument gagner une dernière course avant de quitter le giron des podiums (du fait de son départ chez Sauber) et cela se sent à Singapour. Les deux Renault s’affichent maintenant et s’offrent les 4ème et 5ème places, beau tir groupé (mais très provisoire) pour le losange.

La première Red Bull passe maintenant la ligne d’arrivée et meilleur temps au passage, pour Verstappen, immédiatement battu par Hamilton, puis Vettel. Manoeuvre un peu limite entre Hamilton et Vettel, le Britannique ayant faillé harponner l’Allemand, sans doute une conséquence des températures, plus basses en soirées. Sebastian part à l’assaut de son propre temps sans améliorer toutefois. En revanche, Kimi fait mieux et s’installe aux commandes avec 4 dixièmes de mieux que son coéquipier.

Daniel Ricciardo prend la seconde place, mais à deux dixièmes d’Iceman. Puis Vettel progresse, en signant le troisième chrono, à un dixième de Raikkonen, qui possède lui même +O,030s d’avance sur Max « la menace ».  Ricciardo rétrograde au quatrième rang, à deux dixièmes, tandis que les Mercedes sont décrochées à environ une demi-seconde. Un mano à mano Red Bull vs Ferrari ? Peut-être…

Reste, désormais, une heure de séance et Raikkonen mène la danse suivi, dans l’ordre, de Verstappen, Ricciardo, Vettel, Hülkenberg, Hamilton, Bottas, Perez, Alonso, Ocon, Ericsson, Sainz, Gasly, Vandoorne, Magnussen, Hartley, Leclerc, Sirotkin, Grosjean et Stroll. Gros chrono de Bottas, plus d’une seconde plus rapide que son compatriote…en passant très large dans l’ultime virage. Son temps devrait être retiré.

Belle amélioration, aussi, de Marcus Ericsson, nouveau 7ème du classement. Son avenir paraissant de plus en plus fragile au sein du Team Sauber, le Suédois semble galvanisé, ce week-end. Car il pourrait devenir un prétendant crédible à un baquet chez Williams. Cela bouge à nouveau en tête avec le meilleur temps de Bottas, battu juste après par Hamilton alors que Sainz se place à une brillante troisième place.

A nouveau, la référence chronométrique tombe, ce soir, à Singapour. Cette-fois, c’est Raikkonen qui s’offre la tête avec un nouveau record absolu à la clé. Grosjean progresse lui aussi, il prend la cinquième place, juste devant Alonso. Les hyper-tendres sont de sortie. Et pendant qu’Hamilton tire à nouveau tout droit (une répétition d’erreurs généralement de mauvaise augure, pour l’Anglais…), Ricciardo améliore. L’Australien se situe maintenant au 4ème rang.

EL2, Singapour : Sebastian Vettel sous pression ?

En pleine attaque, Vettel par lui aussi à la faut et touche le mur. Sans dommage visible pour la Ferrari. Mais une fois de retour aux stands, ce contact d’apparence sans mal se révèle plus important que prévu. Un peu de travail à venir, pour les mécaniciens de Ferrari. Le stade de la mi-séance est passé et les différentes équipes se concentrent maintenant sur les longs relais. De son côté, Sebastian perd gros. L’Allemand se retrouve précocement à pied, après son erreur. Une perte de temps qui se payera peut-être plus tard…

Kimi Raikkonen termine finalement ces essais libres 2 du Grand-Prix de Singapour, ce qui le place dans le rôle de favori, deux semaines après sa pole position en Italie. Derrière, Mercedes surprend en restant dans le bon wagon, grâce à Lewis Hamilton, qui précède les deux Red Bull, Verstappen devant Ricciardo. Belle performance, aussi, de Romain Grosjean, septième de ces EL2, devant un Alonso en pleine forme.

Formule 1, libres 2, Singapour 2017, le classement

1 : Raikkonen

2 : Hamilton

3 : Verstappen

4 : Ricciardo

5 : Bottas

6 : Sainz

7 : Grosjean

8 : Alonso

9 : Vettel

10 : Hülkenberg

11 : Perez

12 : Ericsson

13 : Ocon

14 : Leclerc

15 : Magnussen

16 : Vandoorne

17 : Hartley

18 : Gasly

19 : Stroll

20 : Sirotkin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR