Le Mag Sport Auto

Formule 1 : libres 3, le hattrick pour Charles Leclerc

Trois séances d’essais libres et trois meilleurs temps, pour Charles Leclerc, en Azerbaïdjan. Le Monégasque paraît aussi dominateur qu’il l’était à Bahrein. Alors, pole position pour la Ferrari ? Il sera favoris, dans tous les cas. Attention néanmoins, les pilotes Mercedes semblent avoir joué avec la concurrence en masquant quelque peu leurs performances. A suivre.

EL3 : Leclerc comme à Bahreïn

C’est la dernière séance de répétition du Week-end, avant les qualifications du Grand-Prix d’Azerbaïdjan de Formule 1 2019. Mais les pilotes ne se bousculent pas au portillon de ces libres 3. Ainsi, il faut attendre la 8ème minute pour, enfin, apprécier un tour chronométré, celui de Pierre Gasly, en l’occurrence. Le tricolore ne devrait pas tenter de se qualifier en Q2 et en Q3, aujourd’hui, afin de préserver ses gommes pour la course. En effet, le pilote Red Bull s’élancera depuis le fond du classement.

Mais le premier véritable tour rapide est à l’œuvre de Valtteri Bottas, qui s’offre un 1’45’676, plus d’une seconde devant son coéquipier, qui coupe la ligne quelques secondes plus tard. Charles Leclerc est en piste alors que la Mercedes no77 vient d’améliorer sa marque, pour une demi-seconde. Et c’est le meilleur temps ! 8 dixièmes d’écart, ça commence fort pour la Scuderia. Son compagnon d’écurie le suit et échoue. Sebastian accuse un bon dixième de retard.

Puis Lewis Hamilton améliore à son tour, pour récupérer les commandes, près de 4 dixièmes devant Leclerc. Pour sa part, Norris signe le 4ème chrono, devant Bottas, suivi des deux Racing Point. Sauf que Vettel puis Leclerc font mieux et reprennent les devants ! Mais les deux Ferrari sont en pneus tendres, contrairement aux Mercedes (médium). Lewis, quelques secondes plus tard, s’intercale entre les belles italiennes. Toujours avec les mêmes gommes. Sebastian le repasse toutefois, peu de temps après, en tendres.

Belle amélioration pour Albon qui, au volant de la Toro Rosso, signe le quatrième temps. Il est suivi de Perez, Raikkonen et Kvyat, dans cet ordre. A mi-séance, Leclerc est aux commandes suivi, respectivement, par Vettel, Hamilton, Albon, Verstappen, Kvyat, Sainz, Bottas, Perez, Raikkonen, Norris, Giovinazzi, Hülkenberg, Magnussen, Grosjean, Ricciardo, Stroll, Kubica, Gasly et Russell. Les Haas et les Renault souffrent, semble-t-il, sur ce circuit de Bakou.

Par contre, devant, Hamilton n’est qu’à six dixièmes de Leclerc avec des gommes moins rapides. Intéressant, dans l’optique des qualifications. Moins de 17 minutes sont encore à couvrir et Valtteri Bottas revient au troisième rang, en gommes tendres. Pas exceptionnel… Avec ces mêmes pneus, Lewis Hamilton grimpe à la troisième place. Malgré ses pneus plus véloces, les Mercedes ne gagnent pas de temps. Bluff ou manque de performance avec cette gomme ?

Améliorations, aussi, pour les Racing Point. Perez et Stroll s’installent aux 5ème et 8ème places. Cette écurie a un beau coup à jouer ici, sur un circuit qui lui réussit et face à des Renault et Haas visiblement peu performantes ici. Max Verstappen repart au combat et réussit un beau 2ème chrono, à 2 dixièmes de Leclerc et entre les deux Ferrari. BOOM ! Enorme amélioration de Charles, qui pulvérise son ancien record pour une seconde !  Le Monégasque est en forme si bien que Sebastian Vettel ne parvient pas à le battre. L’Allemand prend la deuxième place, à deux dixièmes.

C’est donc sur la domination de Ferrari que s’achèvent ces essais libres 3, à Bakou. Mais les Mercedes ont joué un drôle de jeu, comme si elles ne souhaitaient pas abattre leurs cartes tout de suite. Bluff ou réelles difficultés, nous serons fixés dans peu de temps. Derrière ces deux équipes, les Toro Rosso paraissent bien placées pour mener le groupe de chasse, derrière Red Bull, à priori tout du moins. Voici le classement complet de la séance.

Essais libres 3, Bakou : le classement

1 : Leclerc

2 : Vettel

3 : Verstappen

4 : Bottas

5 : Hamilton

6 : Kvyat

7 : Magnussen

8 : Albon

9 : Perez

10 : Raikkonen

11 : Ricciardo

12 : Giovinazzi

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR