Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Magnussen leader du second peloton, au GP d’Australie

Après un Grand-Prix d’Australie 2019 n’ayant pas réellement surpris, concernant les trois écuries de pointe, intéressons-nous au cas de Haas F1. Car, si nous étions nombreux à attendre l’écurie Renault au rang de « meilleur des autres », la constructeur tricolore n’a finalement pas répondu présent. Aussi, c’est tout naturellement que la formation américaine a récupéré cette place…

Une course solide de Magnussen

Comme l’an passé, au même moment (le Grand-Prix d’Australie), c’est l’écurie Haas F1 qui incarne la première force derrière le trio Mercedes-RedBull-Ferrari. Du moins en performance pure. Car, pour mémoire, l’année dernière, les deux Haas avaient abandonné alors qu’elles figuraient toutes deux dans le top 5. En cause, un mauvais serrage de roues aux stands. Alors, c’est avec un sentiment de revanche que la jeune équipe revenait, cette saison, à Melbourne.

En qualifications, tout avait bien commencé avec les 6ème et 7ème places acquises, respectivement, par Grosjean et Magnussen. Oui mais en course, tout a failli basculer du mauvais côté, exactement comme en 2018. Car c’est, à nouveau, suite à son arrêt au stand que Romain Grosjean a du jeter l’éponge. A nouveau, cette histoire de roue refaisait surface, malgré les nombreuses séances d’entrainement effectuées entre temps.

Alors, nous parlerons plutôt de mauvais sort, pour Grosjean, décidément pas verni en Australie. D’autant que son coéquipier, lui, terminait à une belle sixième place, effaçant -en partie seulement- la déception de l’an passé. Auteur d’une course solide et d’une belle défense face à Nico Hülkenberg, le Danois ralliait l’arrivée en tant que « meilleur des autres ». Derrière, Renault, Alfa Romeo et Racing Point s’inclinaient, dans le top dix.

Néanmoins, la course australienne n’étant que rarement représentative de la hiérarchie, attendons la prochaine épreuve pour déterminer si Haas a véritablement les moyens de rester devant ses rivales et notamment, Renault, qui dispose des moyens nécessaires pour battre la formation américaine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR