Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Marko ferme la porte à Vergne

Formule 1 : Jean-Eric Vergne dans la Toro Rosso en 2014

Malgré ses bonnes performances en Formule E, Helmut Marko n’envisage pas de reprendre Jean-Eric Vergne dans sa filière vers la Formule 1.

Responsable de la filière de jeunes pilotes Red Bull, Helmut Marko fait et défait les carrières de nombreux prétendants à la Formule 1. Passée entre ses mains, celle de Jean-Eric Vergne est allée jusqu’à la catégorie reine du sport automobile. Avant de s’arrêter aux portes du top team Red Bull, le Français étant dépassé de peu par Daniel Ricciardo pour remplacer Mark Webber en 2014.

Le Francilien est par la suite resté chez Toro Rosso lors de cette cette saison. Avant d’être remplacé par Max Verstappen et de migrer vers la Formule E, cette fois-ci de ses propres ailes. Avec le succès que l’on connaît, puisqu’il est devenu double champion de la catégorie.

Malgré cela, Helmut Marko ne souhaite pas donner une nouvelle chance à « JEV ». L’Autrichien a expliqué à Motorsport Total que ce dernier n’avait plus le profil souhaité pour être en Formule 1. Sans compter son manque d’expérience des voitures et surtout des pneus actuels :

« Vergne gagne en Formule E maintenant, mais le profil requis, correspondant à nos besoins en F1, est totalement différent [du sien]. En arrivant en F1, il serait plus ou moins un débutant complet. Cela prend toute une saison pour s’habituer aux particularités des pneus Pirelli. »

La filière Red Bull, une des plus efficaces de la Formule 1 selon Marko

Helmut Marko estime en tout cas que l’encadrement des jeunes pilotes par Red Bull est très bien fait. La filière autrichienne étant l’une des pionnières dans le genre, parmi les plus développées et réussites. Bien que la firme de Fuschl am See, en vertu de sa politique, ne fasse pas de cadeau à ses protégés :

« Nous sommes fiers et satisfaits [de notre filière]. Et on nous copie énormément. Sauf que pas un des autres programmes de jeunes pilotes n’a réussi à s’approcher de ce que nous avons construit. »

Rappelons que Red Bull a notamment réussi à faire monter Max Verstappen, Daniel Ricciardo, Sebastian Vettel ou encore Pierre Gasly au plus haut de la Formule 1 grâce à sa filière de pilotes. Ceci au prix de nombreux échecs et pilotes virés par Helmut Marko. Ce dernier allant même jusqu’à rétrograder Daniil Kvyat et Pierre Gasly de Red Bull à Toro Rosso, respectivement en 2016 et 2019.

Une pratique que l’Autrichien ne compte pas arrêter, n’excluant pas de faire des transferts entre ses deux écuries en cours de saison prochaine. Abordant le sujet, ce dernier a en effet répondu que « tout était possible« , bien qu’il « ne l’espère pas« . Alexander Albon, notamment, devra donc faire attention…

https://twitter.com/redbullracing/status/1219304222426124290

(crédit photo : Leo Hidalgo)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR