Le Mag Sport Auto

Formule 1 : McLaren avec un nouveau carburant au Canada

Formule 1, écurie Mclaren Honda, 2016

L’équipe McLaren-Honda va bénéficier d’un nouveau carburant, fourni par ExxonMobil, ce week-end à Montréal lors du Grand Prix du Canada.

Préparé par l’entreprise pétrolière aux Etats-Unis, le combustible a déjà été testé sur les bancs d’essais de Honda au Japon, ainsi qu’au Royaume-Uni. Bruce Crawley, responsable des sports mécaniques chez ExxonMobil, s’est confié à Motorsport.com en martelant qu’il « s’agit d’un tout nouveau concept, très différent de ce que tout le monde fait. » M.Crawley a aussi donné des informations sur le gain de puissance engendré par ce nouveau carburant :

« Nous avons effectué un grand pas en avant à Melbourne. L’essence utilisée à cette occasion nous a permis de constater un gain de puissance à deux chiffres. Nous avons utilisé cette essence depuis le début de la saison. Le carburant que nous utiliserons à Montréal représente un gain de puissance de 1%. En gros, cela représente un gain d’environ 5 kW, soit un dixième de seconde, selon le circuit visité. »

McLaren-Honda : vers davantage de puissance ?

Décidément cette nouvelle recette d’essence offre des perspectives très intéressantes et le responsable d’ExxonMobil affirme que cette avancée peut donner encore plus de puissance à l’avenir :

« Ce qui est intéressant, c’est que cette technologie que nous implantons dans cette plus récente version du moteur est habilitante. Ainsi, en changeant certaines pièces du moteur, cette essence possède le potentiel de produire encore plus de puissance. »

Fernando Alonso : « gagner un jour les 24h du Mans »

Dans le même temps, Fernando Alonso évoque les modifications de règlement prévues en 2017 et qui devraient permettre de rendre la compétition de Formule 1 plus attractive. Le double champion du monde espagnol a déclaré qu’il était prêt à quitter le championnat l’an prochain, avant de dévoiler l’un de ses objectifs de carrière :

« Si les voitures n’ont pas évolué l’année prochaine, alors je quitterai la compétition.  Mais pour le moment, je continue à m’amuser. Le pilotage est ma vie, et c’est l’unique chose que je fais bien. Mais j’ai pour objectif de gagner un jour les 24 heures du Mans »

Une révélation qui risque de ne pas passer inaperçu dans le monde du sport automobile avec des constructeurs comme Porsche, Audi et Toyota engagés dans le championnat WEC. L’avenir du pilote espagnol reste donc assez flou, mais le nouveau carburant de McLaren-Honda pourrait bien changer la donne et enfin offrir une monoplace compétitive à Fernando Alonso, dès ce week-end, à Montréal, à l’occasion du Grand-Prix du Canada de Formule 1.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR