Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Montagnes russes pour Romain Grosjean [Bilan 2018]

Il est temps de revenir sur la saison 2018 plus que compliquée du pilote Haas F1 Team, Romain Grosjean. Le Français a été longtemps plongé dans une période noire, où il a enchaîné accrochages, abandons et réprimandes… Mais il a su s’en relever !

Grosjean, quand ça veut pas…

Ça veut pas ! La saison 2018 du pilote Haas F1 Team est un énorme gâchis. Le Français échoue à une minuscule quatorzième place au classement Pilotes, derrière Charles Leclerc, alors qu’il disposait d’une voiture proche de la quatrième force Renault ! Un championnat à vite oublier pour le Français, qui s’est de nouveau illustré par ses frasques en piste.

En Espagne, il provoque un carambolage au départ éliminant Nico Hulkenberg et Pierre Gasly. En France, il est à l’origine d’un accrochage avec Esteban Ocon. Et en Grande-Bretagne, il est mêlé à un « incident de course » avec Carlos Sainz. Au total, le pilote français enchaîne 12 courses d’affilée sans terminer dans le top 10 ! Ses saisons 2017 et 2018 chaotiques lui ont fait perdre un grand nombre de points sur son « permis F1 ». Si bien que le Français frôle l’exclusion en fin de saison !

Plusieurs questions méritent alors d’être posées. Romain Grosjean souffre-t-il d’une trop grande pression exercée par les médias, son équipe, son entourage ? Manque-t-il d’une préparation psychologique suffisante ? Etre pilote de course est à la fois très éprouvant tant physiquement que mentalement… Le Français a eu un mal fou à sortir de cette spirale infernale, initiée dès le coup d’envoi de la saison, à Melbourne. Et le clou dans le cercueil reste son accident tragi-comique à Bakou, lorsqu’il perd le contrôle de sa Haas sous régime de voiture de sécurité.

2019, on oublie tout ?

La quatrième place acquise en Autriche arrive à point nommé pour Grosjean, qui sort enfin la tête de l’eau. Très rapidement, le pilote Haas retrouve son coup de volant. Et d’autres arrivées dans le top 10 suivent : en Allemagne, en Hongrie, en Belgique, au Japon… La saison 2018 de Romain Grosjean n’a véritablement commencée qu’en été ! Que de regrets, Grosjean avait le matériel, et il a le talent, pour mieux figurer au classement général.

Toutefois, les occasions de bien figurer en Formule 1 se font de plus en plus rares. Le pilote Haas a déjà 32 ans, sa prolongation de contrat a tardé cette année… 2019, année de la dernière chance ? Il y a peu, Romain Grosjean déclarait qu’une copie conforme de son début de saison 2018 serait « impardonnable ». Mais si le Français a su se reprendre en main alors qu’il était au plus bas, il a très certainement la capacité de se surpasser pour enfin décrocher le tout premier podium de son employeur américain !

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR