Le Mag Sport Auto

Formule 1 – Monza, course : victoire de Pierre Gasly, la France enfin P1 en F1 !

Formule 1, Italie GP, résultats – C’est un Grand-Prix totalement fou au quel nous avons assisté, à Monza. Une occasion saisie par Pierre Gasly, qui remporte son premier G.P en F1 aux commandes de la modeste Alpha Tauri ! Il succède à Olivier Panis (1996) et termine la course devant Sainz (Mclaren Renault) et Stroll (Racing Point).

F1, Monza : l’actu du jour est tricolore

C’est donc devant des tribunes vides de tout tifosi que le Grand-Prix de Formule 1 d’Italie édition 2020 va débuter. Une épreuve à l’atmosphère très particulière, aussi du fait de la contre-performance des Ferrari. En effet, jamais l’équipe italienne n’avait été absence du top dix, sur la grille de départ, depuis la création de cette épreuve. Et la course ne s’annonce guère mieux, malheureusement…Mais l’actu du jour se situe au niveau de l’équipe Renault F1, qui vivra aujourd’hui son dernier G.P d’Italie. En effet, la saison prochaine, c’est Alpine qui prendra la suite dans la catégorie reine. Alonso et Ocon seront donc les deux pilotes officiels de la marque française, en 2021.

Grand-Prix d’Italie de Formule 1 le départ

Les monoplaces s’élancent pour leur tour d’installation sur la grille avec, les deux Mercedes en première ligne, suivi d’une seconde ligne inédite, composée de la Mclaren de Sainz et de la Racing Point de Perez. L’un de ces deux hommes sera-t-il en mesure de terminer la course sur le podium ? Réponse d’ici moins de deux heures. Les F1 se positionnent sur leurs emplacements, puis les feux passent au vert, c’est le départ ! En pole position, Lewis Hamilton réussit son départ au contraire de Bottas ! Sainz 2e ! Verstappen s’est loupé également. Quel départ !

Puis Norris passe lui aussi Bottas ! Et Perez en fait autant après une erreur du Finlandais…qui se fait aussi déborder par Ricciardo ! Valtteri est à l’arrêt. Verstappen est maintenant dans son aileron. Hamilton mène donc devant Sainz, Norris, Perez, Ricciardo, Bottas, Stroll, Vertsappen, Ocon, Gasly. Evidemment, le leader s’échappe à grandes enjambées…Magnussen passe aux stands, il était dernier. Max dépasse maintenant Lance, qui l’avait débordé un tour plus tôt.

Vettel abandonne, le calvaire se poursuit pour Ferrari…

Après 5 tours, le no44 compte 3 secondes d’avance sur le duo Mclaren. Carlos Sainz va commencer à regretter sa signature chez Ferrari. Vettel tire maintenant tout droit et explose les murs en polystyrène, c’est le train arrière gauche ! Il est donc au ralenti, avec les freins en feu. De son côté, Bottas n’est pas en grande forme puisque Verstappen le menace désormais. Sebastian rentre au ralenti dans son stand. C’est l’abandon. Heureusement, il n’y a pas de tifosis dans les gradins…

Une pénalité tombe pour Alex Albon, il prend 5 secondes. Pour un incident l’ayant opposé à Romain Grosjean. Un drapeau jaune est brandi dans le premier secteur. Sans doute en raison des débris consécutifs à la sortie de la Ferrari no5. Entre Norris et Perez, ça chauffe ! Le Mexicain met la pression sur son rival. On se bat pour la 3ème place. Ce qui n’arrive pas souvent, lorsque l’on ne dispose pas d’une Mercedes.

12 tours couverts et le leader dispose de 7 secondes d’avance sur son dauphin. Et avec Bottas et Verstappen respectivement 6e et 7e, l’Anglais ferait une excellente opération au championnat, si les choses restaient en l’état. De son côté, Norris a du mal à suivre le rythme de son coéquipier. Il accuse 12 secondes d’handicap sur la flèche d’argent. Aussi, un peloton se forme derrière lui. Avec au moins 8 monoplaces en lice pour la troisième marche du podium…rare !

Lando Norris dans sa McLaren

Notons, dans le peloton, que Daniil Kvyat est en pneus durs. Contrairement à tous ses camarades (en soft ou en médiums), à l’exception de Kevin Magnussen, qui s’est arrêté dès la fin du premier tour. Et maintenant, Bottas se plaint de son mode moteur, qu’il qualifie « de blague ». 17ème boucle, Albon déborde Leclerc pour le gain de la 13ème place. Le Monégasque rentre dans la voie des stands à la fin de ce tour. En milieu de peloton, Daniil se signale dans les rétros de son coéquipier. Car il perd du temps derrière lui, son rythme en gommes dures étant plus élevé que celui de Pierre, qui est en médiums.

Coup de théâtre, safety-car !

Abandon de Magnussen ! Nous sommes dans le 20ème tour. Une rupture mécanique, à identifier. Gasly dans son box. Safety-car ! Hamilton en profite, il ravitaille. Il chausse des médiums. En revanche, Sainz ne s’arrête pas et prend la tête ! Une Mclaren est aux commandes d’un Grand-Prix. Cela doit être, aussi, une première pour l’Espagnol. Curieusement, peu de pilotes changent de pneus. Giovinazzi rentre dans une voie des stands bien déserte. Mais attention, il y a enquête sur Hamilton et Giovinazzi, car la voie des stands était fermée, à priori !

Voilà comment perdre une course qui était -facilement- gagnée. Attendons la décision. La voie des stands est maintenant ouverte et tout le monde s’y engouffre. Stroll, resté en piste, est deuxième. Belle opération de Gasly qui avait anticipé l’arrêt et qui est donc troisième de la course ! Fin du 23ème tour, la safety-car s’efface. Hamilton est en tête, mais une pénalité devrait tomber.

Crash énorme de Charles Leclerc, course suspendue !

Intéressant, pendant ces arrêts, Bottas à passé Ricciardo et Perez. Giovinazzi et Raikkonen sont respectivement 4ème et 5ème. Mais Leclerc tente sa chance et passe, il est 5ème. Puis 4ème en passant la seconde Alfa. Incroyable retournement de situation pour Ferrari. Crash de Leclerc !!! Il est sorti très fort, nouvelle voiture de sécurité. Il va bien, semble-t-il. Ce Grand-Prix est fou…Et ce n’est pas fini, stop and go pour Giovinazzi. Et Hamilton devrait écoper de la même sanction ! Qui va remporter cette course ? Mais attention, un drapeau rouge est brandi, course suspendue !

Stop and Go pour Hamilton, course relancée !

Et la nouvelle tombe, Hamilton pénalisé d’un stop and go. La course est relancée et de nombreux pilotes peuvent maintenant la gagner. Virtuellement, c’est donc Pierre Gasly qui est en tête. Car s’il est troisième, il gagnera deux places après l’arrêt aux stands de Stroll et la pénalité du leader. A moins que le pilote Racing Point ne puisse changer ses pneus pendant cette interruption de course. Pour l’instant, les monoplaces sont donc aux stands. Mais la Direction de course annonce un nouveau départ pour 16H20. Tandis que Norris est sous-enquête. Pour avoir trop ralenti sous régime de voiture de sécurité, au moment de son entrée dans les stands.

Procédons à un point sur le classement. Hamilton est en tête mais à ne durera pas. Suivent donc Stroll, Gasly, Raikkonen, Giovinazzi, Sainz, Norris, Bottas, Latifi, Ricciardo, Verstappen, Ocon, Kvyat, Perez, Russell, Albon et Grosjean. Et, la nouvelle vient de tomber, le départ ne sera pas lancé mais arrêté ! Voilà qui promet…Les monoplaces reprennent donc la piste, pour un tour de formation, avant de se positionner sur la nouvelle grille de départ.

Pierre Gasly en tête du Grand-Prix d’Italie !

Toujours en pole, Lewis prend un bon envol et Gasly prend la seconde place de suite ! Raikkonen troisième ! Stroll tire tout droit ! Il est 5e, derrière Giovinazzi, devant Norris. Lewis dans son stand ! Pour écoper de sa pénalité. Pierre Gasly est en tête !!! Devant les deux Alfa, c’est incroyable…Perez et Verstappen sont sous enquête. Max n’est que 14ème alors que Valtteri est 7ème. Il est suivi des Renault de Ricciardo et Ocon. En tête, le Français s’échappe !

Giovinazzi dans la voie des stands. Il va prendre sa pénalité. C’est donc Sainz qui est troisième. Abandon de Verstappen ! Le no44 est 15ème. Il marquera sans doute des points. Le leader, Pierre Gasly, compte maintenant 3,3 secondes d’avance sur Raikkonen. Lui -même sous pression de Sainz, qui le passe au début du 34ème tour. Carlos va-t-il revenir sur l’Alpha Tauri ?

35ème tour, Gasly mène donc devant Sainz, Stroll (qui vient de passer), Raikkonen, Norris, Bottas, Ricciardo, Ocon, Kvyat, Perez, Latifi, Grosjean. Nouveau dépassement, de Norris sur Kimi, cette-fois. C’est ensuite Bottas qui surclasse l’Alfa Romeo. Le no77 est 5ème. Il a de bons points à prendre à son coéquipier, aujourd’hui. D’ailleurs, le no44 est maintenant dans les échappements de la Red Bull d’Albon. Dans le 38ème tour, c’est Ricciardo qui passe Iceman, désormais 7ème et sous la menace d’Ocon.

La folle remontée d’Hamilton, de retour dans les points

Aux commandes, Pierre est un peu moins rapide que Carlos, qui revient progressivement. 40ème tour, Hamilton déborde Albon. Devant lui se trouvent désormais Grosjean et Russell, en pleine bagarre. Devant, Gasly compte 2,9s d’avance sur Sainz. Alors que Lewis prend la 13e place en se chargeant de la Williams. Prochaine cible, la Haas no 8. Et il passe le tour suivant. La Mercedes est 12ème.

Nous sommes à dix tours du but. Le leader compte 2,6 s d’avance sur son poursuivant. Ocon passe Raikkonen. Le tricolore prend donc la 7ème place. Puis Daniil prend le meilleur sur le no7. Et voilà, Lewis Hamilton est dans les points après deux dépassements successifs, sur Latifi puis Raikkonen. Car Perez a passé le Finlandais. Pour le gain de la victoire, Pierre Gasly compte encore 1,5s d’avance sur la Mclaren Renault. Que ça va être chaud ! Nous sommes à 5 tours du but.

Nouveau gain de place pour Lewis, qui se défait de Perez. Il est 9ème. Avec le point du meilleur tour, cela lui permettrait de marquer trois points. Soit sept de moins que son coéquipier. Cette-fois, le no44 déborde Kvyat. Il est maintenant 8ème. Deux tours au compteur, et le pilote tricolore tient bon ! Une seconde séparent les deux hommes…Nous sommes tout près d’un moment historique pour la France. 24 ans que la Marseillaise n’a pas été jouée sur un podium, pour un pilote.

Victoire Française en Formule 1 !!!

Dernier tour, Carlos enclenche son DRS ! Mais c’est trop juste. Alors qu’Hamilton est désormais 7ème. Victoire Française en Formule 1, quel exploit de Pierre Gasly ! Superbe résultat de Sainz, deuxième ! Lance Stroll complète le podium.

  1. Gasly
  2. Sainz
  3. Stroll
  4. Norris
  5. Bottas
  6. Ricciardo
  7. Ocon
  8. Hamilton
  9. Kvyat
  10. Perez

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR