Le Mag Sport Auto

Formule 1, Nico Rosberg invite Mercedes à tenter le pari Wehrlein [Màj]

Nico Rosberg, Formule 1, Mercedes

Si les dirigeants de Mercedes en Formule 1 -à commencer par Toto Wolff- avaient déclaré, il y a peu, que le nom du remplaçant de Nico Rosberg ne serait pas connu cette année, il se pourrait que les choses se fassent plus tôt que prévu. Tout dépendra de la décision de Felipe Massa quant à un possible retour chez Williams (voir notre news). Néanmoins, pour Rosberg, l’écurie allemande devrait tenter un pari plus risqué que ce à quoi nous nous attendons tous…

Formule 1 : Rosberg mise sur Wehrlein

Valtteri Bottas est, désormais, en tête de liste de Mercedes dans l’optique du remplacement de Nico Rosberg. Une raison à cela, le fait que le pilote Finlandais soit managé par le Team Principal de l’écurie germanique (en plus de son coup de volant…). Toutefois, nous savons que les choses ne sont pas encore actées, à cause du contrat liant le scandinave au team Williams. Mais selon le champion du monde de Formule 1 2016, Mercedes devrait opter pour un autre candidat.

Probablement entraîné par sa fibre patriotique, le fils de Keke pense, en effet, que Mercedes devrait prendre un risque en faisant confiance au jeune Pascal Wehrlein. D’après lui, le jeu pourrait en valoir la chandelle, en dépit de son inexpérience en Formule 1 (une seule saison accomplie, avec Manor Racing, cette année). Nous ne pouvons qu’abonder dans le sens de Rosberg sur le principe, ne serait-ce qu’afin que l’étoile à trois branches ne désavoue pas sa propre filière de jeunes pilotes.

« Wehrlein est le grand espoir allemand pour le futur. Bottas est sans aucun doute un pilote plus expérimenté et Pascal constitue un risque, mais il pourrait peut-être surprendre dans le bon sens ». Nico Rosberg sur Sky Deutschland.

Cependant, un problème de taille semble s’opposer à cette titularisation, le caractère de Wehrlein, jugé incompatible avec celui de Lewis Hamilton, du point de vue de Toto Wolff. Ainsi, l’homme fort de l’écurie Mercedes redouterait des frictions et accrochages en piste entre les deux hommes, l’année prochaine. De quoi se remémorer les pires moments ayant opposé Rosberg et Hamilton par le passé, des traumatismes dont personne ne veut plus au sein de la formation allemande. Reste que si Bottas n’était pas libéré par Williams, l’option Wehrlein (avec un statut officiel de « no2 »?)  serait peut-être la seule réellement réaliste. Difficile casse-tête que celui auquel font face les dirigeants de Mercedes en Formule 1…

[Màj] : Interrogé au sujet de la perspective de se voir associé à Pascal Wehrlein la saison prochaine, chez Mercedes, Lewis Hamilton a déclaré qu’il était probablement trop tôt pour le jeune allemand. Le Britannique pense, en effet, que rejoindre une telle écurie, qui se bat aux avant-postes, demande d’avantage d’expérience en Formule 1.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR