Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Norris et Mclaren sauvent les meubles du losange, recalé en Q2

Alors que la bateau Renault a pris l’eau, en qualifications, en échouant aux portes de la Q3, c’est finalement le client Mclaren qui a sauvé le losange. 8ème sur la grille de départ, Lando Norris réalise une très belle performance pour sa première tentative en Formule 1.

Renault F1 : on attendait mieux…

Bien que Nico Hülkenberg ait balayé l’idée de déception (au micro de Canal Plus), après la qualification du Team Renault F1 en Australie, tout le monde s’attendait à mieux…Car, au sortir des essais d’inter-saison, le constructeur tricolore semblait en mesure d’incarner la première force du plateau, derrière les 3 écuries de pointe. Mais au final, nous sommes -relativement- loin du compte. Du moins su l’on s’attache aux places d’avantage qu’aux écarts.

Onzième et Douzième, Hülkenberg et Ricciardo n’ont pas pu faire grand chose face à leurs concurrents directs. Outre des Haas au-dessus du niveau de ce second peloton, Alfa Romeo (Raikkonen), Mclaren (Norris) et Racing Point (Perez) ont fait preuve d’un niveau légèrement plus élevé que celui de Renault F1, aujourd’hui. Nous avions prédit des écarts faibles entre ces équipes, les faits ne nous ont pas fait mentir…

Cependant, bien que personne ne s’attendait à voir des Renault batailler dans le top six, nous prédisions (Le Mag Sport Auto en tête) le franchissement d’une étape vers l’avant, en matière de performance pure. Malheureusement pour les supporters français, pour le moment, cela ne semble pas être le cas. Mais le circuit de l’Albert Park n’est que rarement représentatif des performances réelles des monoplaces alors, attendons un peu avant de situer plus précisément les hommes en jaune.

Heureusement pour le constructeur français, Mclaren a sauvé les apparences en positionnant le très véloce Lando Norris au 8ème rang. Alors qu’il débutait en Australie, le Britannique s’est payé le luxe de devancer l’expérimenté Carlos Sainz, resté coincé en Q1. Voilà qui permet à Renault de conserver du positif, sachant que les 11ème et 12ème places acquises par l’équipe officielles sont loin d’être dramatiques. Surtout pour un premier Grand-Prix. Gageons que la course réservera un meilleur sort à l’ensemble des monoplaces propulsées par le bloc tricolore…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR