Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Occasion manquée pour Hulkenberg, Sainz surnage en Hongrie

Les qualifications pluvieuses du Grand Prix de Hongrie de Formule 1 étaient l’occasion rêvée pour Renault de placer ses deux machines en Q3. Malheureusement, seul Sainz y est parvenu. Et l’Espagnol a égalé son meilleur résultat le samedi avec une cinquième place sur la grille !

Meilleure qualification de Renault Sport F1

Depuis son retour en Formule 1 en 2016, Renault n’avait jamais fait mieux que la sixième place en qualifications. Grâce à la pluie hongroise, Carlos Sainz corrige enfin le tir. Comme un parfait équilibriste, le numéro 55 maîtrise les éléments et signe un tour (très) rapide en Q3, dans la même seconde que les Ferrari ! Le pilote espagnol est cinquième sur la grille aujourd’hui. Avec le GP d’Espagne 2015, c’est la meilleure position en qualifications de sa carrière. C’est sur un petit nuage que Sainz est revenu sur sa performance de la veille.

Carlos Sainz, P5 : « Quelle qualification intense ! Je suis vraiment content de cette performance et c’est formidable quand tout s’imbrique en notre faveur. Le fait de n’avoir que les Ferrari et Mercedes devant nous montre bien notre maîtrise des conditions. Nous avons fait un pari en gardant le même train de pneus en Q3. Cela m’a permis de signer un très bon temps d’entrée, même si les pneumatiques étaient trop usés pour améliorer dans mon dernier tour. Néanmoins, les points seront attribués demain. La stratégie avec les pneumatiques et le départ seront d’autant plus importants, mais je suis convaincu que nous pouvons connaître une bonne course. »

Hulkenberg malchanceux

De son côté, Nico Hulkenberg se fait prendre au piège dès la Q2. Alors que la piste était sèche en fin de Q1, une averse-éclair est tombée en début de deuxième séance. Mais la Renault #27 était coincée aux stands au même moment… Au prix d’un gros effort avec les pneus maxi-pluie, Hulkenberg ne peut faire mieux que le treizième temps.

Nico Hulkenberg, P13 :  « Il y avait un souci avec la pompe de ravitaillement d’essence. Nous n’avions donc pas assez d’essence dans le réservoir au début de la Q2 et nous avons perdu du temps pendant que la piste était la plus rapide. Le sort était jeté dès qu’il s’est mis à pleuvoir fort et même nos efforts en pneus Pluie ont été vains. Dans de telles conditions, le timing est crucial et ce petit problème technique au garage est regrettable. C’est difficile de dépasser ici, mais nous avons une bonne voiture et j’espère réaliser une belle course. Une piste mouillée pimenterait les choses, mais je reste ouvert dans mon approche. Je veux surtout gagner des places et marquer des points. »

Marquer des points, c’est mission plus que possible pour Renault Sport. En Formule 1, le Hungaroring est connu pour être un « Monaco bis » : un circuit où les dépassements sont difficiles. Carlos Sainz est donc en bonne posture pour consolider la quatrième place de Renault au classement constructeurs. En revanche, Nico Hulkenberg devra faire la danse de la pluie aujourd’hui pour espérer remonter dans le top 10…

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR