Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ocon et Williams, 1 an de contrat, pas plus, si l’affaire est conclue

S’il ne reste qu’une seul baquet susceptible d’accueillir Esteban Ocon, la saison prochaine, il se pourrait que ce soit le bon…Car, par le biais de propos récents, Claire Williams a confirmé que le tricolore était l’un des favoris pour obtenir ce deuxième volant. Il faudra, néanmoins, que l’écurie de Grove assure son équilibre financier en amont.

Esteban Ocon pas si mal positionné ?

Il y a fort à parier que l’avenir (à court terme) d’Esteban Ocon en Formule 1 ne se jouera pas avant la fin de cette saison 2018. En effet, Claire Williams doit d’abord s’assurer que son équipe disposera d’un budget suffisant, en 2019, avant d’effectuer un choix « sportif » au moment de sélectionner son deuxième pilote. Si nous lisons entre les lignes, nous comprenons que, si le facteur « argent » est résolu, indépendamment de l’apport financier d’un pilote, alors Ocon devrait signer avec la formation anglaise.

Mais Claire précise, aussi, que le profil d’Esteban ne lui permettrait pas d’envisager quelque chose sur le long terme. En clair, son appartenance à Mercedes jouerait à nouveau des tours au Français à l’heure de signer, éventuellement, chez Williams. Car si le cas de George Russell est plus facile (le Britannique, débutant en F1, ayant signé pour plusieurs années), celui d’Ocon est complexe, le tricolore cherchant avant tout à se « caser » provisoirement, avant de rebondir dans un top team en 2020.

Pour quelqu’un avec le talent d’Esteban, nous serions ouverts à l’idée de l’avoir pour un an. Une des raisons pour lesquelles nous avons fait signer George, c’est que cela pouvait se faire avec un contrat pluriannuel. Ce qui veut dire que nous pouvons construire quelque chose… nous ne voulons pas bâtir une équipe autour d’un pilote, mais nous savons que nous aurons un pilote pour plusieurs années et que nous pouvons nous appuyer là-dessus, c’est important. Mais pour quelqu’un comme Esteban, je n’envisagerais qu’ une seule année. Nous travaillons très dur pour nous assurer qu’Esteban reste en F1 l’année prochaine. Ce serait de toute évidence avec nous, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour essayer d’y parvenir. »

Au passage, Russell, en étant associé à Ocon l’an prochain, profiterait de l’expérience et du talent de son coéquipier, ce qui serait assurément mieux pour son propre avenir, que de cohabiter avec un pilote payant et sans expérience. Les deux hommes viennent, qui plus est, de la même maison, Mercedes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR