Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ocon qualifié d’ « idiot désespéré » par Helmut Marko

Il ne doit pas faire bon s’appeler Estéban Ocon, depuis quelques heures. Tour à tour, les différents patrons de l’écurie Red Bull Racing y vont de leur commentaire, au sujet du pilote tricolore.
Cette-fois, c’est le peu politiquement correct, Helmut Marko, qui commente l’accrochage entre les deux hommes. Evidemment, sans condamner le geste de son pilote après le drapeau à damier.

Affaire Ocon/Verstappen : entre mesure et démesure

Helmut Marko n’est, généralement, pas avare en commentaires, lorsqu’il s’agit d’attiser un feu déjà important. L’Autrichien n’a, bien entendu, pas condamné les gestes de Max Verstappen, venu bousculer Estéban Ocon après le Grand-Prix du Brésil 2018 de Formule 1. En revanche, ce dernier n’a pas hésité à insulter le tricolore, entraînant une réponse plus en réserve de Toto Wolff (Mercedes) :

« C’est un pilote désespéré qui cherche à tout prix à obtenir un volant Mercedes en 2020. C’est un idiot et cette pénalité est ridicule ».

Que sous-entend Marko, par le biais de tels propos ? Probablement qu’Ocon aurait volontairement sorti Verstappen pour faire plaisir aux dirigeants de Mercedes. Ce à quoi ont répondu à la fois Toto Wolff et Otmar Szafnauer (Force India) :

Toto Wolff : « Helmut voit tout le monde d’une certaine façon et je me contenterai de cela comme réponse »

Otmar Szafnauer (via Sky Sports) : « Je doute de cette théorie du complot Les pilotes ne pensent pas à leur situation en 2020. Esteban a demandé à la radio s’il pouvait se remettre dans le tour car il était plus rapide et nous lui avons répondu par l’affirmative. Nous avions l’avantage au niveau des pneus et cela aurait été le cas sur probablement 5 ou 6 tours. Ce que Max fait avec ses roues…. Nous courons contre d’autres gens et nous devions faire cette manœuvre« .

Des propos qui devraient clarifier cette situation et taire les accusations de complot. D’autant que ces conversations sont enregistrées par la FIA

Pour mémoire, Max Verstappen a été sanctionné en raison de son attitude d’après-course. Le Néerlandais, coupable d’avoir bousculé Estéban Ocon, devra réaliser deux journées d’utilité publique pour la FIA. De son côté, le tricolore a purgé une pénalité pendant la course en raison d’une action dont il est, bien évidemment, coupable.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR