Le Mag Sport Auto

Formule 1 : pénalité pour le rookie Sirotkin, pas pour Perez

Compte-tenu des multiples événements observés au Grand-Prix d’Azerbaïdjan de Formule 1, cette année encore, plusieurs enquêtes ont été ouvertes à l’encontre de différents pilotes. Parmi eux, l’un des hommes du podium, Sergio Perez en l’occurrence. Mais d’autres comme Sergeï Sirotkin ou encore, Kevin Magnussen, étaient ciblés par les commissaires.

Simples réprimandes, pour les pilotes Red Bull

En marge des simples réprimandes infligées aux deux pilotes Red Bull (nous nous étonnons d’une responsabilité supposée partagée à 50%, selon eux…), plusieurs pilotes ont eu à s’expliquer de leurs manoeuvres pendant le G.P d’Azerbaïdjan 2018. A commencer par Sergio Perez, dont le podium acquis avec une certaine brio restait en pointillés, après le drapeau à damier. Mais le Mexicain est finalement passé à côté de la pénalité. Les pouvoirs sportifs ont estimé que l’ouverture supposée illicite de son DRS n’avait finalement pas été prouvée. Déclenchement manuel du, aussi, à un incident technique, à mettre sur le compte de l’électronique…

En revanche, pas de suite n’a été donnée, pour l’heure, à l’accrochage entre Raikkonen et Ocon dans le premier tour. Logique, s’agissant d’un simple incident de course, selon nous…Par contre, Sergeï Sirotkin a été jugé responsable du contact avec Sergio Perez, toujours dans le premier tour. En conséquence, il écope de 3 places de pénalité sur la grille de départ du Grand-Prix d’Espagne. De son côté, Kevin Magnussen a été puni de 10 secondes sur son temps final mais surtout, de deux points de pénalité sur son permis. Attention car, il ne lui reste plus que quatre points avant d’être exclu pour une course.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR