Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Pierre Gasly héroïque 9ème, malgré un maigre roulage

Pierre Gasly, Japon 2019

Mine de rien, notre Pierre Gasly national a réussi une belle performance, vendredi dernier, à Suzuka. En effet, alors qu’il n’avait pas roulé le matin (remplacé par Yamamoto), le tricolore a signé un très joli 9ème chrono. Une belle prestation d’autant que les libres 2 du GP du Japon de Formule 1 s’apparentaient (peut-être) aux qualifications.

Pierre Gasly en forme…mais insatisfait !

Oui, d’ordinaire, une performance signée en essais libres n’a pas grande valeur. Pourtant, cette-fois, le 9ème chrono décroché par Pierre Gasly a de quoi impressionner. Car, vendredi dernier à Suzuka, les essais libres 2 ont été abordés par les équipes dans des conditions similaires à celle d’une qualification. Pour mémoire, en cas d’annulation de la qualification (reportée une première fois, à dimanche matin), ce sont ces résultats des EL2 qui définiront l’ordre de départ de la course.

« C’était une matinée plutôt froide de mon côté, à regarder les FP1. C’est vraiment bon de piloter autour de Suzuka, l’un de mes circuits préférés. Et même si je n’ai participé qu’à une seule séance, c’était très agréable et je suis vraiment excité pour dimanche. Nous savions que la 2e séance serait très importante puisque celle de samedi est annulée.. Nous avons donc essayé de faire le plus de tours possible. Nous avons fait une combinaison de qualifications et de préparation à la course. Nous avons réussi à faire plusieurs tours et à nous retrouver avec le neuvième meilleur temps. Cependant, la voiture était un peu délicate, nous devons donc étudier tout ce que nous avons testé aujourd’hui. Car si le comportement est correct, nous pouvons encore trouver de meilleures performances. Nous avons plus de temps que d’habitude pour travailler et trouver les meilleures solutions pour un dimanche bien occupé« . Pierre Gasly

De plus, comme il le rappelle dans sa déclaration, le tricolore n’avait pas pris la piste en EL1, pour avoir cédé sa place au pilote Honda, Yamamoto. Peu de roulage, donc et malgré tout, Pierre s’est permis de surclasser très vite son coéquipier, Daniil Kvyat. Et s’il est vrai que Gasly dispose d’une bonne connaissance de cette piste pour avoir couru en Super Formula en 2017, le pilote Toro Rosso a démontré -une fois de plus- qu’il avait toujours l’envie. En souhaitant que cela l’aide à conserver un baquet, à l’horizon de 2020…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR