Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Pierre Gasly P5 au Canada et devant Verstappen

Enfin, Pierre Gasly a fait preuve d’un peu de réussite, samedi dernier, sur le circuit Gilles Villeneuve. Tandis que son coéquipier se faisait piéger à deux reprises, le tricolore mettait à profit une bonne stratégie de son équipe. Résultat, il s’offre une cinquième place sur la grille, pour la première fois devant Max Verstappen.

Gasly P5…en attendant mieux ?

Devancer Max Verstappen en Formule 1 n’est pas chose facile. Alors, pour Pierre Gasly, cette cinquième place acquise à Montréal a quasiment la saveur d’une victoire. D’autant que, pour la première fois, c’est sur ses épaules que reposeront les plus grands espoirs de Red Bull Racing. Et dans une période un peu trouble, parsemée de propos un peu durs (des dirigeants, en particulier) et de rumeurs le plus souvent infondées, le Français a bien choisi son moment pour briller. Reste, tout de même, la déception de ne pas avoir pu accrocher la deuxième ligne, qui était à sa portée…

« Je pense que les qualifications ont été très bonnes. Je n’avais aucune aspiration et j’essayais de tirer tout ce que j’avais du tour. J’étais assez proche de la troisième place, mais je pense que P5 est une bonne position de départ pour demain et je pense que nous pouvons en être satisfaits. Tout était assez serré aujourd’hui, il nous en a juste manqué un peu. Demain, nous savons que nous devons commencer avec les softs et cela va être un peu délicat, d’autant qu’apparemment le temps sera encore plus chaud qu’aujourd’hui, mais je pense que nous allons rendre la course très excitante à regarder. J’espère que nous pourrons garder le rythme et que nous ferons tout notre possible pour défier les trois premiers« .

Pierre Gasly ne compte pas s’arrêter là, donc, ce dernier visant une bataille pour le podium, ni plus ni moins. Une grande pression qu’il lui faudra absorber et transformer en énergie positive, histoire d’ôter tout doute à ses employeurs. Toutefois, la menace Vestappen pourrait rapidement se préciser dans ses rétroviseurs. En effet, avec les pénalités infligées à Sainz et Magnussen, le Néerlandais s’élancera finalement depuis la 9ème place. Et l’on sait à quel point ce dernier est capable de réussir des exploits au départ et dans les premiers tours.

Voilà qui nous promet une belle bataille qui, nous l’espérons, tournera en la faveur du tricolore, sur un Grand-Prix se déroulant chez les « cousins » québécois.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR