Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Pour Wolff, il serait « dommage » de ne pas aller en Chine

Formule 1 : Toto Wolff posant sur la roue d'une Mercedes F1

Toto Wolff estime qu’il serait dommage d’annuler le Grand Prix de Chine de Formule 1. L’Autrichien espère vivement disputer ce Grand Prix.

Le Grand Prix de Chine 2020 est en péril. En effet, suite à l’épidémie de coronavirus, les instances dirigeantes de la catégorie reine du sport automobile réfléchissent sérieusement à annuler l’épreuve. A l’image de l’E-Prix de Formule E de Sanya, qui devait se tenir le 21 mars et n’aura finalement pas lieu.

Le coronavirus ne freine pas Toto Wolff

Censé se disputer un mois plus tard, le Grand Prix de Formule 1 pourrait subir le même sort. Ce que n’espère absolument pas Toto Wolff. Le directeur de Mercedes Formule 1 veut en effet que l’épreuve soit maintenue. Il serait « dommage », selon lui, de ne pas disputer cette course. La Chine représentant un marché important pour la catégorie reine du sport automobile. Comme il l’a expliqué, dans des propos rapportés par motorsport.com :

« Concernant la Chine, la Formule E a été annulée. Ils sont quatre semaines avant nous, je crois, et ils ont annulé la semaine dernière. J’espère vivement que nous irons en Chine. Je dois aller à l’ambassade de Chine pour mon passeport biométrique. Pour le moment, tout semble indiquer que nous irons en Chine. » 

« Ne pas y aller serait dommage. Il y avait des tribunes pleines l’année dernière, c’était à guichets fermés. La Chine commence à devenir un marché vraiment important en ce qui concerne les fans, nous avons de formidables activités à Shanghai autour du Grand Prix, et ne pas y aller serait évidemment triste pour les fans et pour nous-mêmes. »

La Formule 1 laisse les organisateurs de l’épreuve décider

S’il ne semble donc pas le moins du monde effrayé par le coronavirus, l’Autrichien nuance toutefois son propos. « La santé d’abord, et j’espère qu’ils vont avoir ça sous contrôle, avoue-t-il, avant de conclure : « C’est la plus grosse priorité. »

Rappelons que le Grand Prix de Chine doit se disputer le week-end du 19 avril. Il s’agit de la quatrième épreuve du calendrier 2020, succédant au Vietnam et précédant les Pays-Bas. L’hypothèse d’une annulation a récemment été discutée par le Groupe Stratégique.

Tout ceci menant finalement Ross Brawn (directeur technique de la F1) à préciser que seul l’organisateur et les autorités locales pouvaient décider d’une annulation. Alors que de plus en plus de gouvernements recommandent de ne pas se rendre en Chine. La situation devrait rapidement se décanter dans les semaines à venir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR