Le Mag Sport Auto

Formule 1 : van der Garde peut rouler mais pas Sauber…[Màj]

Incroyable retournement de situation dans l’affaire opposant le pilote néerlandais Giedo van der Garde et son ancien employeur, l’écurie Sauber F1 Team. L’ex-pilote de réserve de l’équipe suisse vient effectivement d’obtenir le droit de piloter au Grand-Prix d’Australie 2015, la cour ayant validé son contrat, signé avec Sauber l’année dernière et lui offrant la possibilité de courir en Formule 1 cette saison.

En toute logique, Sauber devrait donc faire courir van der Garde ce week-end, en Australie, bien que deux autres pilotes soient déjà sous contrat à savoir, Marcus Ericsson et Felipe Nasr. Monisha Kaltenborn s’est déclarée déçue par cette décision en invoquant une nouvelle fois d’imaginaires problèmes de sécurité, Giedo n’ayant pas eu l’occasion de tester la Sauber C-34. Evidemment, il ne s’agissait-là, pour Kaltenborn, qu’une tentative désespérée de se sortir d’une situation délicate. La raison de ce mêli-mélo ? Le besoin d’argent incitant certains patrons d’écurie à offrir leurs baquets aux plus offrants sans se soucier de l’aspect humain. Car, déjà, Adrian Sutil (pilote Sauber en 2014) avait subi le même sort que van der Garde, alors qu’il disposait lui aussi d’un contrat pour cette année.

Souhaitons, donc, pour le bien de ce sport, que van der Garde soit effectivement aligné à Melbourne, retournement qui servirait peut-être de leçon et obligerait les patrons d’écuries, en Formule 1, à respecter d’avantage leurs contrats. Pour ce qui concerne ce pseudo-problème de sécurité, nous savons tous que les pilotes de Formule 1 sont suffisamment professionnels pour s’adapter dans les meilleurs délais à une nouvelle monoplace, d’autant que les trois séances d’essais libres seront largement suffisants pour permettre à van der Garde de se remettre dans le grand bain. Le néerlandais avait d’ailleurs déjà effectué une saison en Formule 1 avec Caterham en 2013, avant de piloter la Sauber C-33 l’année dernière, à l’occasion des essais libres du vendredi. Ce dernier est donc tout à fait en mesure de sauter dans la C-34, n’en déplaise à Kaltenborn.

Toujours est-il que cette dernière a, évidemment, fait appel de cette décision, verdict demain.

Mise à jour : Sauber vient de perdre son procès en appel contre Giedo van der Garde et se voit donc dans l’obligation de faire courir le néerlandais cette saison. Néanmoins, ce dernier ne disposant pas de superlicence, il ne devrait pas être en mesure de prendre le volant de la C-34 en Australie. Ses débuts seraient ainsi reportés au Grand-Prix de Formule 1 de Malaisie…

Mise à jour 13/03/15 : L’écurie Sauber n’était pas en piste aujourd’hui, lors des libres 1 du GP d’Australie de Formule 1. La raison n’est pas connue mais deux pistes se dégagent. La première, en l’absence de preuve du respect du jugement de la cour (activer le contrat de Van der Garde), évoque une interdiction de rouler. La seconde fait état d’un boycott de Sauber, désireuse de protester contre son jugement. A noter que la FIA ferait actuellement son possible pour accorder à van der Garde sa super-licence dans des délais très courts, à savoir pour demain, avant les libres 3 et la séance de qualification.

Mise à jour 14/03/15 : Giedo van der Garde a finalement renoncé à courir pour Sauber ce week-end, à Melbourne. Une solution amiable devrait être trouvée entre les deux parties d’ici peu. Van der Garde pourrait ainsi négocier une titularisation plus tard dans la saison voire, l’année prochaine, dans l’intérêt de son équipe, de la FIA et du sport, selon un communiqué de presse.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR