Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Promenade de l’Anglais et doublé allemand, au Castellet

Formule 1 : Lewis Hamilton

Après les qualifications, la messe semblait dite…et cela s’est confirmé en course ! Parti depuis la pole, Lewis Hamilton s’est rapidement échappé pour remporter avec brio le Grand-Prix de France de Formule 1 2019. Bottas assure le doublé tandis que Leclerc complète le podium. Une course, malheureusement, assez soporifique…

Grand-Prix de France – le départ : pas de grabuge

C’est dans un contexte très difficile pour les équipes, au niveau de l’utilisation des pneumatiques, que le Grand-Prix de France 2019 de Formule 1 s’apprête à débuter. Une course qui se jouera probablement au départ et/ou quelques virages plus loin, dans le premier tour. Car, si les Mercedes venaient à conserver leurs positions à l’issue de la 1ère boucle, le suspense en prendrait un grand coup. Mais avec un Sebastian Vettel au 7ème rang, derrière deux Mclaren, il y a probablement matière à observer quelques belles manoeuvres.

Après le traditionnel tour de chauffe, les monoplaces se positionnent une à une sur la grille. Les feux défilent avant de passer au vert, le départ est lancé ! En pole position, Lewis Hamilton réussit son envol, comme Bottas et Leclerc. Verstappen et les Mclaren suivent, pas de grabuge pour le moment. Sainz tente de dépasser Verstappen d’entrée ! Un échec pour le moment. Carlos a dépassé Lando au départ, visiblement. Vettel est toujours 7ème, Gasly, 8ème. Ricciardo a perdu deux places, il pointe au 10e rang.

Romain Grosjean est 18ème, la course s’annonce longue, pour le Français. A l’inverse, Magnussen s’est bien élancé, il est 14ème. 3ème tour, c’est Verstappen qui s’offre le record du tour. Et les pilotes vont pouvoir utiliser le DRS. Pour l’heure, les quatre premier sont dans un rythme similaire. En revanche le 5ème, Carlos Sainz, retient le reste de la meute avec déjà 5 secondes de retard sur la Red Bull.

5ème tour, Sebastian passe Lando ! Le voilà 6ème. Une enquête est en cours, sur Sergio Lopez, qui aurait coupé et, potentiellement, gagné du temps. 6ème tour, Ricciardo déborde Giovinazzi. En tête, Lewis possède plus de 2 secondes d’avancer sur Valtteri. De son côté, Charles compte 3 secondes de handicap sur la no77. Dans le 7ème tour, Vettel se paye Sainz ! Il est maintenant 5ème. Giovinazzi perd une nouvelle place, face à Raikkonen, puis Hülkenberg. Ses pneus sont morts, il rentre pour en changer. Ce sont des pneus durs.

Hamilton fait honneur à son rang

La pénalité tombe pour Perez. Il devra purger 5 secondes lors de son arrêt aux stands. Mais au final, le Mexicain est gagnant…Merci au règlement ! 12ème tour, c’est Stroll qui passe Magnussen. Les Haas n’y sont définitivement plus…Alors que la Ferrari no5 signe le meilleur tour en course. L’Allemand est 5ème et remonte très progressivement sur Verstappen. Plus loin, Ricciardo met la pression sur Gasly. Tandis qu’Hamilton répond à son vieux rival avec le record du tour, au 14ème passage. De son côté, le no44 se plaint d’une casse, au niveau de son siège.

A l’arrière du peloton, Magnussen est à l’agonie. Au point que Grosjean, en gommes dures, est revenu sur lui. 17ème tour, Daniel change de pneux. Kevin en fait autant. Un tour plus tard, c’est la Red Bull no10 qui s’engouffre dans la voie des stands. Il conserve ainsi l’avantage sur la Renault. Mais Ricciardo le passe quelques virages plus loin ! Norris et Perez changent de gommes à l’issue de la 18ème boucle. Le tour suivant, c’est Sainz qui passe les pneumatiques « Hard ». En tête, c’est la promenade des anglais…Lewis Hamilton compte 6 secondes d’avance sur son coéquipier.

20ème tour, Max Verstappen est aux stands. Charles Leclerc l’imite un tour après. Au jeu des ravitaillements, Raikkonen est remonté au 6ème rang. Il doit encore s’arrêter pour chausser des gommes médiums, à priori. Vettel profite aussi des arrêts pour revenir à la 3e place. Enfin, dans le 23ème tour, Valtteri passes en pneus durs. Lui qui souhaitait se reprendre en France, il semble peiner face à son coéquipier, qui fait honneur à son rang. Ce dernier s’arrête, d’ailleurs, à la fin du 24ème tour. Il repart devant Sebastian Vettel, qui ne s’est pourtant pas encore arrêté…

Et le quadruple champion du monde stoppe finalement, dans le 25ème tour. Hamilton compte, à mi-course, 12 secondes d’avantage sur Bottas. Par contre, Leclerc ne pointe qu’à 3 secondes de la Mercedes. Pour sa part, Verstappen se situe à plus de 7 secondes de la monoplace italienne. Enfin, Vettel dispose de plus de 6 secondes de retard sur la RB15. Tiens, surprise, Romain Grosjean se plaint ! Ricciardo aurait réalisé une manoeuvre dangereuse…

Un point sur le classement. Hamilton devance dans l’ordre, Bottas, Leclerc, Verstappen, Vettel, Raikkonen, Hülkenberg, Stroll, Sainz et Norris. Gasly est 13ème, juste devant Grosjean. Mais tout le monde n’a pas encore marqué son arrêt. Enfin, dans le 32e tour, Kimi Raikkonen réalise son unique arrêt. Des gommes médiums. Hülkenberg espère en profiter pour prendre l’avantage, en restant en piste. Mais c’est l’autre Renault qui dépasse un concurrent, Kvyat en l’occurrence. L’Australien est maintenant 10ème. Il devance un Iceman qui dispose d’un avantage, côté pneumatiques. Dans le 34ème tour, le no27 passe en durs mais l’Alfa Romeo est passée !

Visiblement, les pneus durs ne plaisent pas aux Mercedes. Mais les flèches d’argent restent un cran au-dessus de tout le monde. Nous sommes dans le 38ème tour et Norris s’impatiente derrière Sainz. Comme il ne signifie à son ingénieur. A 15 tours du but, derrière les Mercedes suivent Leclerc, Verstappen, Vettel, Stroll (encore 1 arrêt), Sainz, Norris, Ricciardo et Raikkonen. Enfin, au 40ème tour, Lance se précipite dans les stands. Voilà qui permet à Hülkenberg d’intégrer le top dix. Côté Red Bull, terrible réalité pour Gasly, qui ne figure même pas dans les points…Il prend même un tour, face au leader, dans le 42ème tour.

Histoire de ne pas totalement sombrer, la Scuderia va sans doute essayer de signer le record du tour en course. Un point de repris à Mercedes, ça ne se refuse pas, par les temps qui courent. Et c’est Sebastian qui va s’y coller. Histoire de ne pas sombrer complètement dans la torpeur, un problème mécanique anime cette fin de course. Un souci hydraulique pour Landos Norris, 7ème de la course. Autre fait de course, Romain Grosjean abandonne. Nous sommes à 5 tours du drapeau à damier.

Une bataille se profile, entre Raikkonen et Hülkenberg. Alors qu’un cône est planté au beau milieu de la piste ! Sans doute arraché par un pilote. La voiture de sécurité virtuelle est de sortie. Pour quelques secondes…Restent deux tours dans ce Grand-Prix de France de Formule 1. Norris est à l’agonie si bien que Ricciardo revient très vite sur la Mclaren. Alors que Sebastian est dans la voie des stands. Objectif, record du tour ! Surprise, Leclerc est revenu sur Bottas !

Victoire de Lewis Hamilton et doublé Mercedes ! L’Anglais assoit encore sa domination sur son coéquipier. Leclerc signe une belle 3ème place, dans les échappements de Valtteri Bottas. Et record du tour en course pour la Ferrari no5. Alors que Norris craque dans le dernier tour et ne termine que 10ème. Renault s’offre 7ème et 9ème place pour son Grand-Prix national.

G.P de France 2019 : résultats de la course

  1. Hamilton
  2. Bottas
  3. Leclerc
  4. Verstappen
  5. Vettel
  6. Sainz
  7. Ricciardo
  8. Raikkonen
  9. Hülkenberg
  10. Norris
  11. Gasly
  12. Perez
  13. Stroll
  14. Kvyat
  15. Albon
  16. Magnussen
  17. Giovinazzi
  18. Kubica
  19. Russell

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR