Le Mag Sport Auto

Formule 1 : quelle suite pour Renault, après la perte de son principal client ?

Image : Renault Sport F1

Après un partenariat long de 12 années, le couple Red Bull / Renault a finalement pris la décision de se séparer, malgré les titres pilotes et constructeurs acquis ensemble. Depuis la saison 2007, l’équipe autrichienne faisait confiance au losange. Coup dur pour Renault, qui perd une « référence » mais aussi, une source de profits financiers.

Red Bull a finalement opté pour le moteur Honda à compter de 2019, comme nous l’annoncions il y a quelques heures. Les Autrichiens ont donc mis un terme à leur collaboration avec le losange qui ne dispose plus, désormais, que de deux écuries à savoir, Mclaren et sa propre formation, Renault F1 Team. Situation délicate car, le partenariat avec Red Bull, écurie gagnante, apportait des informations importantes au constructeur français, dans le but de faire progresser son moteur et le fiabiliser. Désormais, il faudra donc compter sur Mclaren, en espérant que la formation de Woking soit capable d’intégrer le giron des écuries de pointe l’an prochain. Mais le chemin semble long à parcourir…

Quel nouveau partenaire pour Renault ? Haas ? Williams ?

Et si l’on se fie à la hiérarchie actuelle, Renault ne disposerait plus de représentant au sommet de la Formule 1 face à Ferrari, Mercedes et donc, Red Bull Honda. Outre le manque occasionné en matière de retour technique, ce divorce représentera aussi un manque à gagner pour le losange, qui a besoin d’argent pour rester en Formule 1 à un haut niveau. Il lui faudrait, en conséquence, trouver un nouveau partenaire, mais qui ? Force India semble liée assez solidement à Mercedes et Sauber/Alfa Romeo à Ferrari. Haas F1 ? Pourquoi pas…Mais l’équipe américaine dispose, elle aussi, d’un partenariat technique avec la Scuderia, qui contribue grandement à ses bons résultats. Alors, changer serait risqué…

Reste néanmoins Williams, dans le creux de la vague depuis un moment et d’avantage encore cette année. Dans l’histoire, par deux fois, l’écurie britannique s’était associée au motoriste français. Sachant que la dernière avait permis au duo de gagner, en Espagne, grâce à Pastor Maldonado. Il s’agit, probablement, de la seule et unique piste pour Renault, dans l’optique de « remplacer » Red Bull. Sachant que de nouveaux motoristes pourraient débarquer en F1 d’ici peu…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR