Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Raikkonen a permis à Giovinazzi de s’améliorer en course

Kimi Raikkonen USA 2018

A l’aube de la saison 2019 de Formule 1, nous étions nombreux à ne pas donner cher de la peau de Giovinazzi, chez Alfa Romeo. Et pour cause, l’ Italien s’apprêtait à revenir dans la catégorie reine face une presque légende de ce sport, Kimi Raikkonen. Pourtant, face au champion du monde 2007, Antonio a su réagir pour finir très fort et même, devancer le Finlandais à plusieurs occasions.

Face à Raikkonen, le calvaire de Giovinazzi a peu à peu muté…

La première partie de saison d’ Antonio Giovinazzi s’est révélée conforme à ce que les observateurs en attendaient. A savoir, un calvaire. Battu en qualifications comme en course, l’Italien a subi la loi de son coéquipier au point que des rumeurs de remplacement (précoce) sont apparues peu après le Grand-Prix d’Allemagne. Ces bruits de couloir ont-ils fait réagir l’intéressé ? Ou alors, la pression éventuelle de ses patrons a-t-elle fait son effet ?

Toujours est-il qu’à partir du Grand-Prix de Belgique, le transalpin s’est métamorphosé. Capable de battre Raikkonen en qualifications, le rookie s’est même mis à marquer des points pour son écurie. Parvenant parfois à éclipser son prestigieux compagnon d’équipe. Et grâce à un entretien publié chez Sky Sports, nous savons pourquoi le pilote italien a finalement été capable de réagir :

« Ce n’était pas un point de départ facile pour ma carrière en F1, avec un Champion du monde. Après deux années d’arrêt, j’ai aussi perdu un peu l’expérience de la course roues contre roues, donc ce n’était pas simple de commencer avec Kimi à mes côtés en course. Si la voiture était [suffisamment bonne] pour la huitième place, alors il était huitième ou septième. Après quelques Grands Prix, j’ai commencé à me concentrer sur la manière dont je pouvais progresser, notamment en observant Kimi. Pendant l’été, j’ai essayé de comprendre pourquoi j’étais plus lent que lui en course, et j’ai pu m’améliorer en deuxième partie de saison. Désormais, je dois continuer comme ça. Je dois voir ça comme un avantage d’avoir Kimi comme coéquipier »

S’inspirer de Kimi Raikkonen pour obtenir de bons résultats, voilà le secret d’Antonio Giovinazzi. Mais évidemment, pour avoir une chance de voir son nom posé sur la liste de Ferrari (comme il en rêve), un jour, l’intéressé sait qu’il devra entamer sa saison 2020 sur le même rythme. Car, assurément, la filière de la Scuderia ne lui laissera pas, cette année, plus d’une demi-saison pour être compétitif. Comment réagira-t-il sous pression ? Réponse dès que la F1 reprendra…

source

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR