Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Red Bull dans le collimateur de Haas et Rich Energy

C’est à l’occasion de la présentation officielle de la livrée 2019 de l’écurie Haas F1 que les patrons se sont confiés, sur plusieurs points. Et il semblerait qu’avec cette nouvelle décoration noir et or, des ambitions inédites aient également germé dans les têtes de tous les membres de l’équipe, cadres et pilotes compris !

Steiner : « s’en donner les moyens »

En présentant sa nouvelle monoplace avant tout le monde, qui plus est avec de nouvelles couleurs (emblématiques en Formule 1), les dirigeants de l’équipe Haas se sont, à nouveau, illustrés face à leurs camarades. Cela s’est d’ailleurs confirmé au travers des propos des pilotes -Romain Grosjean et Kevin Magnussen- et dirigeants de la formation américaine. En effet, chez Haas, fort du partenariat avec la boisson énergisante Rich Energy, l’on a bien envie de faire la peau à Red Bull ! Comprenez, tant sur la piste, qu’en matière de communication :

« Je pense qu’il faut s’en donner les moyens. Si vous n’avez pas de cible, vous ne réussissez jamais rien. En dehors de la piste, je ne sais pas, William [Storey, Rich Energy]  peut en parler mieux que moi car je ne suis pas un expert des boissons énergisantes. Mais il est certain que c’est une ambition. »

« Ils [Red Bull] sont bons en course automobile. Mais on ne sait jamais. L’année dernière, je pense que nous avions la quatrième voiture la plus rapide, et nous avons terminé cinquième, je le sais. Le suivant est donc Red Bull. On peut essayer. Je ne sais pas si nous y parviendrons ou non, mais si l’on ne tente pas, c’est sûr que l’on n’y arrivera pas. Pourquoi ferions-nous tout ça si nous n’avions pas un objectif élevé ? » Günther Steiner

Même confiance affichée par Kevin Magnussen qui, tout en restant prudent, confirme les ambitions de ses patrons : « Je doute que ce sera cette année, mais qui sait ce que l’avenir nous réserve. Il y a des changements de règlement et peut-être des plafonnements de budget, alors qui sait ce qui peut se passer ? On ne peut pas dire ce qu’il est possible de faire pour le moment, mais si l’on n’y croit pas, c’est sûr que ça n’arrivera pas« .

Reste que, pour s’attaquer à Red Bull, Haas devra d’abord franchir la muraille Renault, qui pourrait bien s’avérer plus haute que prévu, avec l’arrivée de la « star », Daniel Ricciardo. Quoiqu’il en soit, un premier élément de réponse se livrera bientôt à nous, avec les essais de Barcelone, dans à peine plus de huit jours.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR