Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Red Bull Renault, des espoirs de victoire à la déchéance (GP USA)

L’écurie Red Bull Renault aura vécu, au Grand-Prix de Formule 1 des USA le chaud puis le froid entre le départ de la course, dimanche dernier et le drapeau à damier. Alors que les RB11 de Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat se montraient les plus rapides lors des premiers tours, face aux Mercedes, les deux monoplaces ont finalement dégringolé dans le classement avec l’assèchement de la piste d’Austin.

Formule 1 : Red Bull Renault, de la lumière à l’ombre…

Après quelques passes d’armes, Daniel Ricciardo pointait en tête avec plus de cinq secondes d’avance sur les Mercedes au début du GP de Formule 1 des USA. A ce moment là de la course, le pilote Australien semblait être en mesure d’aller décrocher une quatrième victoire en Grand-Prix. Kvyat, lui, moins à l’aise que son coéquipier pouvait entrevoir la perspective d’un nouveau podium, bien aidé par les performances exceptionnelles du châssis Red Bull et du moteur Renault.

Oui mais voilà, une fois les pneus slicks montés sur les deux monoplaces et après plusieurs interruptions de safety-car, les Red Bull perdaient soudainement en performance et pas uniquement face aux Mercedes. Les Ferrari mais aussi les Force India et les Toro Rosso prenaient rapidement le dessus alors que Ricciardo se faisait harponner par un Nico Hülkenberg en perdition, tandis que Daniil Kvyat se sortait tout seul en pleine ligne droite après une glissade incontrôlée. Cruelle désillusion pour Red Bull qui ne marquait finalement qu’un maigre point, grâce à Ricciardo.

Formule 1 : Toro Rosso, le « joker » qui réussit

Renault, en revanche, s’en sortait un peu mieux. Grâce au junior team de Red Bull, l’équipe Toro Rosso, la marque au losange décrochait d’encourageantes quatrième et sixième places par le biais de Max Verstappen et Carlos Sainz. Un joli lot de consolation à défaut de victoire, pourtant entrevue en début de Grand-Prix.

Reste maintenant trois courses au duo Red Bull Renault pour achever un mariage devenu compliqué par un champ du cygne, qui inciterait peut-être Carlos Ghosn à officialiser enfin le retour du losange en Formule 1 en tant qu’écurie…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR