Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Red Bull évoque sa décision sur Gasly et la piste Hülkenberg

pierre gasly

Formule 1 – Après le « choc » de la rétrogradation de Pierre Gasly, Christian Horner revient sur les raisons l’ayant poussé à prendre cette décision. En accord avec l’ensemble des cadres de l’équipe et de la marque Red Bull. Mais l’intéressé donne aussi son avis sur Nico Hülkenberg et l’intérêt hypothétique de son équipe envers l’Allemand.

Formule 1 : Pierre Gasly sensible à la pression, selon Marko

Si l’éviction de Pierre Gasly de Red Bull au profit d’ Alex Albon (avec des « pour » et des « contre »), c’est surtout la méthode, qui est critiquée. Où plutôt, la parole. En effet, Horner comme Marko avaient certifié à la presse -et à Pierre Gasly- que le tricolore terminerait la saison chez Red Bull Racing. Pourtant, après la Hongrie, volte-face, l’intéressé était rétrogradé chez Toro Rosso. Toutefois, d’après Horner, cette décision serait avant-tout destinée à préserver Gasly, en lui enlevant de la pression. Pression qui serait le problème clé de « l’échec » du Français, selon Christian :

« Nous avons pris un peu de temps pour réfléchir après la Hongrie. En Hongrie c’était… c’était évidemment un week-end difficile pour Pierre. Et nous sommes arrivés à la conclusion que c’était presque plus juste pour lui et du point de vue de l’équipe, de dire : ‘Nous sommes dans une position unique où nous avons quatre baquets en Formule 1, enlevons-lui de la pression’. Il avait bien sûr du mal avec cette pression, et la situation ne faisait qu’empirer et s’aggraver. On lui donne le temps de se reconstruire chez Toro Rosso, on donne une chance à Alex car nous connaissons très bien Dany Kvyat, nous voyons son potentiel. Avec Alex, nous avons vu le potentiel aussi dans le simulateur, et nous avons ces neuf Grands Prix pour l’évaluer entre maintenant. Et la fin de l’année pour décider qui sera le coéquipier de Max l’année prochaine ». Des propos tenus sur Sky Sports.

Red Bull Racing : Hülkenberg considéré mais…

En clair, Pierre Gasly devrait conserver, quoiqu’il arrive, un baquet au sein de la « maison » Red Bull. A moins qu’un élément extérieur ne vienne remettre en question l’équation. En effet, Nico Hülkenberg pourrait constituer une option intéressante pour Red Bull Racing. Et si Christian Horner (Team Principal) préfère privilégier une solution « interne », il ne ferme pas totalement la porte à un recrutement externe :

« Cela dépend évidemment de la tournure des événements lors des prochains Grands Prix, mais idéalement nous allons chercher dans notre groupe de trois pilotes. S’il arrive sur le marché, ce qui est le cas aujourd’hui, ça dépend… Sera-t-il pilote Haas l’année prochaine ? Nous préférerions en prendre un parmi les trois que nous avons ».

Donc, à priori, l’Allemand disposerait de trois options pour l’année prochaine avec Alfa Romeo Racing, Haas F1 et Red Bull Racing. Par contre, si l’intéressé venait à signer pour l’équipe autrichienne, c’est l’avenir de Pierre Gasly qui pourrait subitement s’assombrir. Sachant qu’il serait étonnant que Nico attende jusqu’à la fin de la saison (échéance probable de Red Bull quant à son choix de pilotes pour 2020) pour annoncer quelque chose. Car, côté Haas, la décision sera prise à Monza. Hülkenberg refuserait-t-il une offre dans l’espoir de rejoindre Red Bull ? Probablement pas…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR