Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Red Bull refuse de libérer Ricciardo avant l’échéance

C’est un énième épisode de la saga Red Bull/Renault, l’équipe autrichienne ayant vraisemblablement décidé de contrarier son futur ex-partenaire. En effet, la Direction de l’équipe en question a refusé de libérer Daniel Ricciardo, après une demande formulée par Renault, dans l’optique des essais de fin de saison, à Abu Dhabi.

Red Bull prive Ricciardo de tout roulage

Après le Grand-Prix d’Abu Dhabi de Formule 1, dernières manche du championnat du monde 2018, des essais auront lieu sur le tracé de Yas Marina, afin de permettre aux équipes de tester les dernières gommes Pirelli. Une occasion idéale, pour les écuries ayant recruté un nouveau pilote à l’horizon de 2019, de faire connaissance avec leur recrue. Oui mais, encore faut-il que l’ex-employeur (qui le reste, techniquement, jusqu’à la fin de l’année en cours) accepte de libérer son pilote à ces fins.

Si cela ne devrait pas poser de problème chez Ferrari (Raikkonen, en partance vers Sauber), chez Red Bull en revanche, pas de quartier ! L’écurie autrichienne vient, en effet, de refuser de libérer Daniel Ricciardo, qui ne pourra donc pas rouler pour Renault avec le début de son contrat. D’ailleurs, l’Australien ne pilotera pas du tout, à Abu Dhabi, lors de ces essais Pirelli, son équipe ne souhaitant pas non plus le placer dans la RB14. Une attitude relativement rare mais qui, compte-tenu des rapports houleux entre Renault et Red Bull ces dernières années, ne surprendra personne…

One Comment

  1. Duverger

    22 octobre 2018 at 18 h 18 min

    Red Bull lamentable comme leur boisson.Le moteur ne fonctionnait il pas correctement aux US.Marque à éviter.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR