Le Mag Sport Auto

Formule 1 – Renault en haut au Mugello ! Ricciardo vise la 3e ligne

renault F1 toscane

Si, cette-fois, nous ne nous risquerons plus à parler de podium, pour le losange, les résultats des deux monoplaces en essais libres ont mis en évidence une certaine aisance des Renault. En effet, sur le circuit rapide du Mugello, les deux monoplaces tricolores sont apparues compétitives. Pas réellement une surprise, comme nous l’avions prédit quelques jours auparavant.

Formule 1 : la Toscane, terre hospitalière pour Renault ?

Effectivement, sur le papier, les contours du circuit du Mugello conviennent bien à la Renault. Avec un réglage qui ne doit pas être si éloigné que cela de celui de Spa. C’est à dire, nécessitant un compromis entre appui aéro, dans les courbes rapides et vitesse de pointe, dans les lignes droites. Et le losange semble aimer ce genre de défi. Ainsi, Daniel Ricciardo pense pouvoir viser un résultat similaire à celui des EL2, en qualifications.

 

« C’est tellement plaisant de piloter au Mugello. C’est amusant sur un tour, mais ça l’est également dans les longs relais. Ceux-ci sont normalement beaucoup plus lents, mais il n’y a aucun répit tant c’est extrêmement rapide. Les virages 8 et 9 se négocient presque à plein régime avec beaucoup d’essence, donc vous devez rester sur vos gardes. J’ai l’impression que nous sommes partis du bon pied aujourd’hui. Il y avait quelques points à améliorer le matin, mais nous y sommes parvenus dans l’après-midi. Les deux voitures ont l’air bien placées [5e et 6e], les feuilles de temps semblent bonnes, donc nous serons ravis d’être aux mêmes positions en qualifications« .

De son côté, Esteban Ocon pense même qu’il y a matière à améliorer encore la performance. Parle-t-il de son propre cas, dans le but de passer son coéquipier ou estime-t-il que la place d’Alex Albon, 4ème, est accessible ? « C’était une bonne journée pour l’équipe. C’est une nouvelle piste pour tout le monde et c’est également ma première fois ici. Piloter au Mugello procure des sensations fantastiques et je n’ai pas été déçu ! Quand nous avons fait le tour du circuit à pied hier, j’imaginais à quel point ce serait génial de rouler sur ce tracé. C’est un immense défi, assez physique pour nous pilotes, mais cela sera aussi particulièrement difficile pour les pneus. Nous avons encore beaucoup de performances à libérer pour demain, mais c’est probablement l’un de mes meilleurs vendredis de l’année à ce jour. »

source : Renault Sport F1

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR