Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault et Lotus, rien d’officiel avant décembre

Lors de la signature d’une lettre d’intention de rachat émanant de Renault F1 envers Lotus F1 Team, les cadres de l’actuelle écurie de Formule 1 avaient prévenu que l’officialisation pourrait prendre un peu de temps. Cela se confirme aujourd’hui avec les dires de Federico Gastaldi, Team Principal adjoint qui estime que la marque au losange n’annoncera probablement rien avant le mois de décembre de cette année.

Survivre grâce aux sponsors des pilotes ?

Est-ce un problème pour Lotus, dont la santé financière reste très fragile ? Oui et non…Oui car il reste quatre Grand-Prix à courir et que l’équipe basée à Enstone manque de pièces et éprouve de plus en plus de mal à signer des factures. Non car, les avocats de Renault F1 veillent au grain et se tiennent prêts à intervenir, comme ils l’avaient fait dans le cadre de l’affaire opposant Lotus au fisc britannique.

De plus, le prolongement du contrat de Pastor Maldonado a permis de faire rentrer de l’argent frais chez Lotus, via son sponsor, PDVSA. Reste que le pilote Vénézuélien a récemment exprimé des inquiétudes quant à son contrat, dont il n’est pas certain qu’il sera pris en compte par Renault, lorsque le constructeur Français rendra officiel son retour en Formule 1. Il est d’ailleurs bon de se demander si la possible signature prochaine du deuxième pilote Lotus, Joylon Palmer, mènera réellement à quelque chose une fois que Renault aura pris le pouvoir.

Formule 1 : Renault ou Lotus, quel pilote aux côtés de Maldonado ?

Car, de nos jours, certains pilotes versent l’argent de leurs sponsors aux écuries avant même le début de l’année suivante. Les équipes en difficulté peuvent ainsi se tirer de mauvaises passes passagères en anticipant les rentrées normalement prévues pour la saison suivante…Les inquiétudes de Maldonado semblent donc légitimes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR