Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault F1, Abiteboul incrimine Briatore

Quelques jours après un Grand-Prix d’ Italie réussi pour Renault F1, la situation du losange en Formule 1 n’en demeure pas moins « compliquée ». Dans le sens où le planning annoncé lors du retour de la marque dans la catégorie reine n’a pas été respecté. Aussi, tout nouveau retard pourrait susciter l’impatience des fans (voire, de la Direction…). Est-ce pour cette raison que Cyril Abiteboul remonte aussi loin, jusqu’à impliquer Flavio Briatore ?

Formule 1 : Briatore voulait ferme Viry

Alors que Renault F1 traverse une période difficile, Cyril Abiteboul a commenté cette situation dans les colonnes de F1 Racing. Et au cours de cet entretien, le tricolore a tenu à rappeler les responsabilités d’un certain Flavio Briatore. En effet, lorsqu’il était en poste, l’ Italien souhaitait faire ferme l’usine de Viry-Châtillon, ou sont fabriqués les moteurs. Sans doute en vue de disposer d’une meilleure osmose entre les départements châssis/moteur, chose qui pose problème encore aujourd’hui :

« Donc oui, début 2014, il y a eu problème sur problème. J’étais client à l’époque et je peux vous dire depuis mon point de vue que Renault était très en retard dans la compréhension de tout ce concept et dans l’exécution du produit. Red Bull s’était habitué au succès et aux primes financières, et ça n’a pas duré. Mais critiquer dans les médias ne résout pas le problème. Le problème était un énorme sous-investissement dans la technologie et dans les ressources humaines depuis le gel moteur de 2007. Désolé de remonter si loin, mais c’est la réalité. Flavio voulait fermer Viry et m’a envoyé parler à une autre écurie pour voir si nous pouvions leur acheter un moteur ».

Pour mémoire, à cette époque, Cyril Abiteboul oeuvrait chez Caterham, écurie alors propulsée par le moteur Renault.

Formule 1 : Singapour, les horaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR