Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault F1 bien placée pour la fête nationale

Renault F1, Daniel Ricciardo

Alors que la hasard du calendrier a voulu que la course de Silverstone se déroule un 14 juillet, Renault se devait de réagir. Car, après un Grand-Prix d’Autriche très inquiétant, le losange n’avait d’autre choix que de redresser la barre, en Grande Bretagne. C’est chose faite grâce, en particulier, à Daniel Ricciardo.

Renault F1 revient aux affaires…mais jusqu’à quand ?

Quoiqu’on en dise, Daniel Ricciardo représente un peu l’assurance vie de Renault, en Formule 1. Le losange a d’ailleurs, probablement, pris sa meilleure décision depuis son retour, en enrôlant l’Australien. Sur le tracé de Silverstone, lors des qualifications de samedi, l’intéressé à tiré le maximum de sa monoplace. Finalement 7ème sur la grille de départ, Daniel signait le meilleur résultat possible derrière Mercedes, Ferrari et Red Bull. Un sacré retournement de situation sur un circuit pas forcément favorable, sur le papier. En effet, nous nous attendions d’avantage à une performance des Mclaren, à domicile.

Ainsi, après des propos alarmants tenus après le G.P d’Autriche, Daniel Ricciardo a retrouvé le sourire, de même qu’un discours plus positif : « La reprise est très bonne aujourd’hui, surtout après le dernier tour. Cela montre que nous avons effectué beaucoup de travail, découvert un peu plus de la voiture, puis effectué de bonnes qualifications. Je suis vraiment heureux avec cela, aujourd’hui. Avoir les deux voitures en Q3 était notre objectif, nous y sommes parvenus, et la septième est probablement la meilleure que nous puissions atteindre pour le moment. Demain, nous devons prendre des points à nos rivaux et nous sommes dans une position privilégiée pour le faire. Nous allons essayer de rester là-haut et de redonner le sourire à l’équipe. Notre voiture a semblé bonne sur les longs relais, nous allons donc viser une double arrivée [dans les points] demain« .

Renault F1 est donc parvenue à signer les 7ème et 10ème chronos en qualifications, performance assez inattendue. Dès lors, faut-il considérer que le losange est de retour sur les bons rails, définitivement cette-fois ? Il faudra attendre la trêve estivale pour répondre à cette interrogation. Toujours est-il que, en ce jour de fête nationale, logiquement riche en espoirs côté tricolores, le constructeur français a de bonnes raisons d’espérer un bon résultat.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR