Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault F1, meilleur résultat depuis le retour du tricolore !

Qui aurait cru, voilà quelques mois encore, que Renault F1 incarnerait la troisième force du plateau, à Monza ? Souvent critiqué pour son manque de chevaux, le moteur au losange a pris sa revanche dans le temple de la vitesse. Car, pour réussir le Grand-Prix d’ Italie de Formule 1, il faut obligatoirement disposer d’un moteur puissant.

Formule 1 : oui, le moteur Renault a des chevaux !

Essai transformé ! Après une brillante troisième ligne acquise par les deux pilotes samedi, le losange a converti sa performance en course, dimanche. Pourtant, rester devant les Red Bull semblait relever de l’exploit, sur le circuit de Monza. Mais Ricciardo et Hülkenberg l’on fait, tout en profitant des faits de course. Car il est vrai que la boulette de Sebastian Vettel a donné une belle opportunité aux pilotes Renault.

Aussi, en se classant respectivement 4ème et 5ème de la course de Monza, Daniel et Nico permettent à leur employeur de réussir son meilleur résultat d’ensemble depuis son retour en Formule 1. Et ce n’est ps rien. Surtout sur un circuit aussi rapide que celui de Monza. Et le fait de conserver la Red Bull d’Alex Albon derrière (P6) jusqu’au drapeau à damier, constitue un autre exploit.

« Le résultat d’aujourd’hui est non seulement le meilleur résultat combiné pour l’équipe depuis son retour en Formule 1, mais aussi une démonstration après les progrès nets de l’équipe. Et en particulier du côté de l’unité motrice qui a été si ouvertement critiqué le passé. C’est une démonstration que tout est fluide avec un package compétitif. C’est aussi une invitation à répéter ce type d’émotions, alors que notre saison a été loin d’être linéaire. Nos pilotes ont montré ce qu’ils pouvaient faire avec une voiture compétitive. Ils ont été remarquables tout au long du week-end, y compris dans des situations difficiles. Ce résultat est bon pour l’équipe, car nous savons également que des circuits très difficiles sont à venir cette saison et que nous serons moins compétitifs. Mais prenons ceci pour le moment« . Cyril Abiteboul

Malgré cet excellent résultat, qui permet à Renault rêver encore de la 4ème place des constructeurs, le patron reste donc lucide. Effectivement, les courses à venir pourraient ne pas convenir à la monoplace française. A commencer par Singapour. Toutefois, d’autres opportunités pourraient se présenter avant le terme du championnat. Le Japon, la Russie voire, les USA, seront peut-être des courses favorables. Et qui sait, avec le coup de pouce du destin, la prochaine occasion sera peut-être synonyme de podium. Qui n’était pas si loin, à Monza…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR