Le Mag Sport Auto

F1 : Renault imite Ferrari avec une introduction précoce d’un nouveau V6

Après Ferrari, c’est au tour de Renault de changer ses plans à la dernière minute, afin de rattraper le retard déjà accumulé, sur le plan initial. Car, pour l’heure, le losange reste assez loin de ses objectifs en ce début de saison. Sachant que les pilotes ne peuvent être incriminés, il fallait réagir rapidement. C’est donc du côté du moteur que des dispositions ont été prises.

Renault, Ferrari et Honda tapent dans les quotas !

Comme Ferrari, qui l’avait annoncé cette semaine, c’est -cette-fois- Renault qui va introduire une nouvelle version de son moteur, en Espagne. Cette dernière n’était pourtant prévue qu’à l’occasion de la trêve estivale. Mais la réalité étant ce qu’elle est, le constructeur tricolore se devait de réagir. Car il y a urgence à enregistrer de bons résultats sachant que, pour conserver Daniel Ricciardo dans ses rangs, l’équipe en question va devoir redoubler d’efforts. Fiabilité et performance doivent donc être visées et surtout, atteintes, dans les meilleurs délais. Le nouveau moteur devrait permettre aux pilotes de disposer d’une meilleure performance sur des périodes plus longues. Plutôt de bon augure, donc, dans l’optique du Week-end catalan à venir.

Néanmoins, ce changement de stratégie entraînera, presque inévitablement, des pénalités en places sur la grille de départ, cette saison. Une situation similaire à celle de Ferrari, Red Bull ou Toro Rosso, donc, alors que Mercedes reste épargnée par ce fléau, pour le moment. Notons, enfin, que Mclaren n’utilisera pas le nouveau moteur en question sur ce Grand-Prix de Barcelone. Nous saurons d’ici demain (les qualifications) si la prise de risque du losange sera payante, ou non.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR